aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Woodkid, le "french" phénomène

le Vendredi 25 Mai 2012 à 16:40
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4.8 (8 votes)

Yoann Lemoine, alias "Woodkid", est devenu, en quelques mois, un incontournable du paysage musical. Réalisateur de clips vidéos pour Katy Perry et Lana Del Rey, il est passé derrière le micro, avec succès, s'imposant comme le nouvel artiste français à suivre. Son premier album sortira à l'automne. Il en parle en exclusivité sur France Info.

"Run Boy Run", le nouveau titre de Woodkid. © GUM

À seulement 29 ans, Woodkid a déjà une jolie carrière derrière lui. Celle d'un passionné de cinéma, méticuleux, qui réalise des films pour des amis artistes, qui ont su repérer son talent. Parmi lesquels Yelle, Moby, Katy Perry, mais aussi Lana Del Rey, son "âme soeur", dit-il.

Yoann Lemoine, alias "Woodkid". © GUM

Mais Yoann Lemoine n'est pas qu'un réalisateur de clips. C'est aussi un musicien, bourré de talent, là aussi. Son premier morceau, Iron, a affolé internet. Le titre, et le clip, ont fait un carton, et ça continue.


Woodkid revient sur le "buzz", et le succès d'Iron  
 

Lecture
 
Partager

"Il y a eu un déclic au moment où j'ai découvert ma voix", explique Woodkid :

"C'était une révélation. Mais j'ai toujours été dans la musique. Il y a toujours eu des gens dans ma famille, qui étaient profs de musique, ou qui avaient un haut niveau. Puis j'ai toujours écrit des chansons, j'ai appris le piano au conservatoire, etc. C'est venu de façon très naturelle, je ne me suis pas dit "tiens, je vais faire de la musique". Le vrai tournant, c'était "Iron".

J'avais cette idée de faire de la musique de péplum, empruntée très fortement au classique, et retravailler le son de façon très électronique, avec des beats de hip-hop quasiment. Quand on a eu ce morceau-témoin, d'un coup ce fut la révélation, qui a été confirmée par le succès du morceau. C'était la direction qu'il fallait prendre sur le projet".


Woodkid, toujours une casquette vissée sur la tête. © Karim Sadli

Le projet ? Celui d'un premier album. Il s'appellera The Golden Age, et sortira avant la fin de l'année, à l'automne très certainement. Le premier single, Run Boy Run, est sorti cette semaine. Un avant-goût de ce que va être le disque, construit autour d'un thème ; le passage de l'enfance à l'âge adulte. À mi-chemin entre de la pop épique et une bande originale de film.


Le clip de "Run Boy Run", vu par son auteur  
 

Lecture
 
Partager

Qu'est-ce qui inspiré l'univers de ce jeune artiste ? Woodkid y répond pour France Info.

L'univers de Woodkid, ses influences  
 

Lecture
 
Partager

Parmi les artistes qui participent à ce premier album, The Shoes, Revolver ou encore SebastiAn. Une collaboration avec un grand rappeur américain devrait voir le jour également, mais pour une face-B. En revanche, son amie proche, Lana del Rey, elle n'y sera pas.

Le clip de Born to Die, de Lana del Rey, réalisé par Woodkid. © woodkid

Woodkid parle de son "âme soeur", Lana del Rey  
 

Lecture
 
Partager

Le cinéma n'est jamais loin avec Woodkid, et forcément, le jeune réalisateur qu'il est pense forcément, déjà, à son premier long-métrage, sur lequel il a déjà beaucoup d'idées.

Un premier long-métrage en tête  
 

Lecture
 
Partager

The Golden Age, le premier album de Woodkid, sortie prévue avant la fin de l'année (Green United Music). Yoann le jouera, d'ailleur, en avant-première et en exclusivité au Grand Rex, le 26 septembre prochain. D'ici là, Woodkid est en tournée. Il sera ce soir à Clermont-Ferrand, en ouverture du festival EuropaVox.

Le son du jour : Cold Specks

Elle se fait appeler Al Spx. Elle nous vient de Toronto, au Canada. Cold Specks est originaire d'Afrique de l'Est, par son père. Et ses chansons, elle les a écrit dans le placard de sa chambre, dans son adolescence. Sa voix magnifique, légèrement usée, pour une jeune femme de 24 ans, est très troublante, mais surtout très prenante.

Cold Specks, originaire de Toronto, sort son premier album. © Naïve

Cold Specks, I Predict a graceful expulsion, son premier album vient de sortir en France (Mute / Naïve).

aller directement au contenu