aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Cabadzi, chroniqueur du réel

le Vendredi 4 Mai 2012 à 22:51
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 3.5 (2 votes)

"Digère et recrache", le deuxième album de ce groupe nantais fait exploser les barrières musicales. Il fait du bien, autant pour son côté social et engagé que pour sa musique transgenre. Cabadzi, c'est l'avenir de la scène française.

{iframe|daily|259.875|462|xqjila}

Cabadzi "Lâchons les" © Le cirque absent

Le quatuor a certainement écouté Manu Chao ou Renaud mais n'en a retenu que le meilleur. Cabadzi, c'est d'abord un message martelé, l'homme est un loup pour l'homme.

Des textes engagés, médusés, mais pas blasés, Cabadzi est un chroniqueur du réel.

Un peu slam pour les textes, beaucoup hip-hop pour la rythmique, mais aussi chanson française, le groupe puise son originalité dans la culture du cirque dont deux des membres sont issus. Ce barnum musical qui se fait côtoyer piano, violoncelle, beatbox, trompette, chant et rap inaugure l'avenir de la chanson française, là où les barrières entre les styles explosent.

Jonathan Bauer (cuivres, guitare), Victorien Bitaudeau (beatbox), Camille Momper (violoncelle et contrebasse) et Olivier Garnier (slam et l'écriture) compose une musique en forme de " joyeux bordel qui se fout des codes et des cadres ". Un élan tout simplement jubilatoire.

La Session France Info vous propose de découvrir en live acoustique les titres "Lâchons les" et "Le temps passe". Les dates de concert sont ici


Cabadzi © Le cirque absent

Vidéo(s)

{iframe|daily|259.875|462|xqjj9r}
aller directement au contenu