aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

4 Guys From The Future, des Danois dans le vent

le Vendredi 9 Mars 2012 à 22:51
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (3 votes)

Biberonnés au meilleur de la pop anglaise, à la fine fleur de l’électro et enveloppés de ce je ne sais quoi de spleen existentiel propre aux scandinaves, les quatre Danois de 4 Guys From The Future nous livrent un premier album brillant, Under The New Morning Sun.

{iframe|daily|259.875|462|xpchky}

4 Guys From The Future "Don't Help Me Up" © FranceInfo

Bjarke, Jarno, Mads et Rasmus se sont rencontrés à Berlin, la Mecque des artistes underground européens. Explorant la voie entrouverte par le psychédélisme et l’expérimentation des Pink Floyd au cours de leurs jam-sessions, les 4 Guys… incorporent à la fluidité de leurs compositions des éléments électro très planants. On découvre au détour des morceaux de ce premier album une pointe d’influence Beach Boys, période Pet Sounds ou Smile. Pour autant la pop anglaise, très populaire en Scandinavie imprègne aussi le travail des ces jeunes musiciens. C’est assez manifeste sur le titre « Love Will Again Disappear » qui ressemble à s’y m’éprendre à un titre d’Oasis, sans la morgue méprisante des frères Gallagher.

Publié l’hiver dernier en France, ce premier opus se taille un beau succès d’estime et mérite au moins autant d’attention que celle accordée au très prisés MGMT par les médias.

Dans une veine très mélodique, épurée et esthétique, 4 Guys From The Future apporte à la pop psychédélique une contribution majeure.

Obnubilé par le temps qui passe, ces jeunes musiciens font en tout cas preuve d’un réel sens du timing  sur ce neuf titres où rien n’est à jeter. La Session France Info vous propose de découvrir en acoustique les titres « Dont’ Help Me Up » et « Love Will Again Dssappear ». Les 4 garçons dans le vent seront en concert en France le 23 Mai à Alençon à La Luciole et 24 Mai à Strasbourg à La Laiterie. 

Benjamin Mathieu

4 Guys From The Futur © Underdog Records

Vidéo(s)

{iframe|daily|259.875|462|xpchlm}
aller directement au contenu