aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Aux suivants !

le Dimanche 20 Mai 2012 à 11:00
  • 1 commentaire
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

En cette semaine de passation des pouvoirs entre la droite et la gauche, demandons-nous ce que la chanson nous dit des suivants et des suivis...

Mais le nouveau gouvernement s'est installé cette semaine et, en voyant chez les uns et les autres des sourires, des larmes ou des grimaces, l'on n'a pu faire autrement que se demander s'il est plus agréable, en l'occurrence, d'être suivant que suivi, d'être celui qui part ou celui qui arrive.

Vous avez entendu sur France Info beaucoup de commentaires de nos spécialistes et beaucoup de déclaration des principaux intéressés – les sortants et les entrants. Mais la chanson a aussi ses commentaires, parce que cette double figure – il y en a un qui arrive et un autre qui s'installe – cette double figure est bien illustrée par notre patrimoine chanté.

Les chansons de la chronique d'aujourd'hui : Au suivant par M (2001), Dans les cartons par Superflu (1997), Vous permettez que j'déballe mes outils par Ray Ventura (1937), Après toi par Richard Anthony (1963), Après toi je n'aurai plus d'amour par Réda Caire (1935), A chaque fois par Barbara (1968), Avant, après par Marka (2004), Le Successeur par Michel Sardou (1994).

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Les livres qui ont accompagnés nos chroniques des étés précédents, Ces chansons qui font l'histoire et Les chansons qui ont tout changé, sont l'un et l'autre sur le kiosque de Radio-France et présentent une centaine d'histoires de chansons historiques, de La Marseillaise à No Woman No Cry de Bob Marley, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Tomber la chemise de Zebda, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne allons voir si la rose...

Thèmes

Créer une alerte avec ces thèmes
1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
PELLEGRIN (anonyme),
vous voulez la vérité ...vraie.....? Les gens veulent juste du pognon, pour vivre ou survivre, ou.....supervivre......fourrrrez vous çà dans le Kraaaannnne, les politiques et les journaleux; tout le reste, tout le cinoche, les gens s'en tappent. Verstanden ?
aller directement au contenu