aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les seins et la chirurgie esthétique

le Dimanche 8 Janvier 2012 à 10:10
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (7 votes)

Certes, on évoque beaucoup la plastique de la poitrine féminine dans l'actualité, mais c'est aussi - et depuis toujours - une obsession de la chanson française.

{iframe|youtube|260|462|hOVVFcS2GC4}

En pleine crise des prothèses PIP, un hymne aux poitrines modestes par le chanteur Vincha. ( © toitoine71

Depuis des semaines, avec le scandale des prothèses mammaires PIP, on n’a jamais autant parlé de chirurgie plastique de la poitrine.

Et il y a tant de chansons qui parlent des seins qu’on ne sait où donner de l’oreille, des chansons grivoises du caf’ conc’ au rap, de l’opérette à la jeune chanson française.

 

Les chansons de la chronique d’aujourd’hui : A tes seins par Claude Nougaro (1967), La Foire aux nichons par Gilles Elbaz (chanson de la fin du XIXe siècle, enregistrée en 1993), Les Petits Païens par Bourvil (chanson de 1918, enregistrée en 1952), Lola Rastaquouère par Serge Gainsbourg (1979), 95C par Valérie Lemercier (1996), Les Seins par Pierre Perret (1967), Assez par Julien Clerc (1997), Au ras des pâquerettes par Alain Souchon (1999), Framboise par Boby Lapointe (1960), Toutes ces femmes par Sté Strausz (2005), Tes petits seins par Le Larron (2008), Les Petits Seins par Vincha (2011).

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

 

Le livre qui accompagnait notre chronique de cet été, Les chansons qui ont tout changé, est sur le kiosque de Radio-France et en librairie avec sa cinquantaine d'histoires de chansons historiques, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Didi de Khaled, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne allons voir si la rose...

 

aller directement au contenu