aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Une amnistie pour les cyclistes qui avouent s'être dopés ?

le Vendredi 7 Septembre 2012 à 21:23
Par Elise Delève

L'UCI veut éviter que d'autres coureurs comme Lance Armstrong soient bannis à vie du cyclisme. L'Union cycliste internationale réfléchit à amnistier les coureurs qui avoueraient s'être dopés.

L'Union cycliste internationale (UCI) veut lutter contre le dopage par la confession. Son président Pat McQuaid a envisagé ce vendredi d'amnistier les cyclistes qui admettraient avoir utilisé des produits dopants.

Ce projet sera présenté lors une réunion de l'UCI d'ici quelques semaines. Pour le consultant de France Info, c'est une réponse à la décision de l'Agence américaine antidopage (USADA) de retirer à Lance Armstrong ses titres il y a deux semaines. Jean-François Bernard estime que l'UCI cherche à aider Armstrong à bien s'en sortir, "Armstrong doit certainement rester une idole et quelqu'un qu'on ne doit pas toucher aux yeux de l'UCI". Le consultant s'interroge également sur les conséquences d'un déclassement de Lance Armstrong sur la Grande Boucle, "si on le déclasse, il n'y a plus de palmarès, c'est à dire qu'il n'y a pas de vainqueur du Tour de France pendant sept ans".

Concernant le sort du septuple vainqueur du Tour de France, l'UCI n'a pas encore reçu les preuves de l'USADA contre le coureur. Pat McQuaid a cependant admis que les sanctions prévues par l'agence américaine ne seraient contestées que s'il y avait "une raison sérieuse" de le faire.

Jean-François Bernard, consultant cyclisme à France Info  

Lecture
 
Partager
Par Elise Delève
8
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Ainsi les encadrants pourraient mettre la pression sur les jeunes sportifs en leur disant "tu prends ça, tu gagnes et à la fin si tu te fais attraper, tu avoues et tu es tranquille !". Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Le plus grand remède serait d'éviter surtout la consanguinité entre sportifs et anciens dirigeants magouilleurs. Ils sont payés chers sinon les gars de l'UCI pour sortir des choses pareilles ?.
Avatar de anonyme
Je suis pour le dopage à outrance dans le "SPORT" professionnel, jusqu'à ce que mort s'en suive. Il faut arrêter de parler de SPORT quand a affaire un spectacle, les jeux du cirque. Les PRO qui vont peut être mourir devant vous, vous saluent. Est-ce que les figurants à un spectacle d'HOLLIDAYS' ON ICE sont pîquousés ? Est-ce les comédiens au théâtre sont dopés ? etc... J'en ai rien à battre. Mais que l'on arrête de nous parler de SPORT et d'essayer de nous faire croire qu'ils carburent tous à l'eau claire. Un pseudo sportif shooté à mort qui rend l'âme pendant un spectacle... c'est beau ! L'audience va battre des records... Les journalistes vont s'en donner à coeur joie... Que du bonheur !
Avatar de anonyme
dg (anonyme) @ Carabas (anonyme),
Rollerball (1975) ...
Avatar de liztar
Mais oui, bien sur ... allons y ! Et pourquoi ne pas mettre sur pied une distribution gratuite de drogues en tous genres (afin qu'ils aient quand même la possibilité de choisir), et financer des labos de recherche de nouveaux produits (on pourrait faire, ainsi, l'économie de tous les tests anti-dopage et des structures pour essayer de savoir où sont les pseudo-sportifs). A vomir !
aller directement au contenu