aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Tourisme extrême en Israël pour se défendre des terroristes

le Mercredi 4 Juillet 2012 à 15:45
  • Pas encore de votes
(Ré)écouter cette émission Bientôt disponible

Vis ma vie de colon. En Israël, après le tourisme religieux, balnéaire, politique, voici le tourisme extrême. Pour apprendre à se défendre contre les terroristes palestiniens.

Tourisme extrême en Israël sous l'instruction d'anciens militaires © Radio France - /Grégory Philipps

Israël

D'anciens militaires ou responsables de la sécurité proposent aux touristes venus du monde entier d'apprendre à tirer et à se défendre face à d'éventuels terroristes, le tout dans un territoire palestinien occupé : le Gush Etzion, en Cisjordanie. Les activités de ce ranch "Caliber 3" ont fait la Une de plusieurs médias israéliens ces derniers jours et provoqué un début de polémique.

Les cibles dans ce ranch représentent des Palestiniens © Radio France /Grégory Philipps

Plusieurs des cibles sur lesquelles l'on tire dans ce ranch représentent des Palestiniens (ou du moins des instructeurs vêtus de keffieh). "Ce n'est pas une bonne image que nous donnons là", regrette une habitante de l'une des colonies juives voisines. Le directeur de "Caliber 3" répond qu'il propose du tourisme sioniste, et qu'il veut "montrer aux visiteurs comment les Israéliens et particulièrement ceux qui habitent les implantations de Cisjordanie ont appris à se défendre et à lutter contre le terrorisme". Le stage de deux heures coûte 110 dollars par personne. Il attire surtout des touristes américains.

Reportage en Israël dans ce camp de vacances d'un nouveau genre, Grégory Philipps  

Lecture
 
Partager
Grèce

Le Fonds monétaire international (FMI) ne veut pas renégocier le plan d'aide à la Grèce. C'est ce qu'a déclaré sa directrice générale Christine Lagarde, ajoutant : "Nous ne sommes pas d'humeur à renégocier avec la Grèce" . La troïka composée des représentants du FMI, de la BCE (Banque centrale européenne) et de l'Union Européenne, est depuis le début de la semaine à Athènes pour contrôler les comptes grecs.

Angélique Kourounis explique comment travaille la troïka FMI-UE-BCE en Grèce  

Lecture
 
Partager
Brésil

Le Brésil va offrir à certains de ses prisonniers la possibilité d'une remise de peine contre... de la lecture ! Un maximum de 48 jours de remise de peine est possible. Des livres à choisir parmi une vingtaine d'ouvrages, philosophiques, classiques, scientifiques etc.
Une mesure prévue pour les prisons fédérales réservées aux détenus les plus dangereux.

Reportage au Brésil sur le programme lecture contre remise de peine, Elodie Touchard  

Lecture
 
Partager
aller directement au contenu