aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Syrie : le régime prépare sa riposte

le Mercredi 18 Juillet 2012 à 19:37
Par Caroline Caldier

L'Armée syrienne libre (ASL) a revendiqué l'attentat de Damas qui a tué le ministre de la Défense et le beau-frère du président Bachar al-Assad. Selon Valérie Crova, envoyée spéciale de France Info dans la capitale syrienne, l'armée régulière prépare sa contre-offensive.

"Tout le monde s'attend maintenant dans les prochaines heures à une réaction très forte sur le plan militaire avec des actions de représailles de la part de l'armée régulière", explique l'envoyée spéciale de France Info à Damas. Valérie Crova précise d'ailleurs avoir entendu une série d'explosions tout près du centre de Damas et des hélicoptères. Ce qui laisse penser qu'il y aurait des actions en cours.

Le régime syrien a pris un coup violent avec cet attentat, perpétré dans cette cellule de crise réunissant les caciques du régime et où sont prises les décisions stratégiques sur la situation militaire. En effet le kamikaze a réussi à s'introduire dans le bâtiment de la sécurité nationale en se faisant passer pour un garde du corps. Il a fait exploser sa ceinture d'explosifs en pleine réunion, tuant le chef de la cellule de crise, le ministre de la Défense et le beau-frère du président Bachar al-Assad, le général Assef Chawkat, qui occupait le poste de vice-ministre de la Défense.

"Un tournant dans l'histoire de la Syrie" (Conseil National Syrien)

L'Armée syrienne libre qui a revendiqué l'attentat se rapproche de plus en plus du centre de la capitale. "Aujourd'hui on a connu un tournant dans l'histoire de la Syrie. La pression sur le régime va aller s'accentuant et il va connaître sa chute très bientôt, ce n'est une question de semaines ou de mois", a commenté le président du Conseil National Syrien, principale organisation de l'opposition. De son côté le régime a réagi en renommant immédiatement un nouveau ministre de la Défense.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a décidé mercredi de reporter à jeudi le vote, initialement prévu dans l'après-midi, sur un nouveau projet de résolution sur la Syrie, afin de laisser plus de temps pour trouver un accord sur le texte.

Cet attentat est un coup sévère porté au régime qui devrait réagir fortement  
A Damas, les précisions de l'envoyée spéciale de France Info Valérie Crova

Lecture
 
Partager

 

. © IDÉ

Par Caroline Caldier
aller directement au contenu