aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Syrie : Lakhdar Brahimi succède à Kofi Annan

le Vendredi 17 Août 2012 à 18:11 mis à jour à 23:02
Par Clara Beaudoux

C'est maintenant officiel : le diplomate algérien Lakhdar Brahimi remplace Kofi Annan au poste de médiateur international de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie. Il prendra ses fonctions à la fin du mois. Il se dit peu confiant sur la fin du conflit.

Il était pressenti pour le poste mais l'annonce est dorénavant officielle. La mission, elle, est reputée quasi impossible. Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi accepte cette difficile tâche de médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe en Syrie, en remplacement de Kofi Annan. Ce dernier avait indiqué début août qu'il n'avait pas "l'intention de renouveler son mandat qui expire le 31 août 2012" et qu'il occupait depuis six mois, en raison des blocages que faisaient peser sur son plan de paix les divisions du Conseil de sécurité de l'Onu

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a appelé à un soutien international "fort, clair et unifié" à Lakhdar Brahimi, en annonçant sa nomination dans un communiqué. La Maison Blanche demande davantage de détails sur son mandat.

Peu confiant sur la fin du conflit : "Je vais faire tout mon possible"

Diplomate chevronné, âgé de 78 ans, Brahimi avait été émissaire de l'ONU en Afghanistan à la suite des attentats du 11 septembre 2001, puis en Irak après l'invasion de 2003. Il est un habitué des missions de médiation internationales difficiles pour le compte des Nations unies. 

Interrogé vendredi soir sur France 24 pour savoir s'il était confiant sur la possibilité de mettre fin à la guerre en Syrie, Lakhdar Brahimi a répondu : "Non, je ne le suis pas". "Ce en quoi je suis confiant, c'est que je vais faire tout mon possible, je vais vraiment faire de mon mieux", a-t-il ajouté.

 

Par Clara Beaudoux
aller directement au contenu