aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Russie : un mammouth découvert par un garçon de 11 ans

le Vendredi 5 Octobre 2012 à 14:31 mis à jour à 15:20
Par Mélanie Potet

Un garçon de 11 ans a découvert "le mammouth du siècle" dans la toundra © IDÉ

Trouvaille exceptionnelle en Russie. Alors qu'il se promenait avec son frère sur la rive du fleuve Ienisseï dans le Grand nord, un jeune Russe a découvert un mammouth. L'animal était conservé depuis près de 30.000 ans dans les sols gelés.

Révélée seulement cette semaine, la découverte remonte au mois d'août dernier. Jénia Salinder, un jeune nomade autochtone de 11 ans, avait senti une "odeur désagréable" alors qu'il se promenait sur la rive haute du Ienisseï, dans la péninsule russe de Taïmyr, avec son frère. C'était l'odeur du corps d'un mammouth, dégagé du sol par les tempêtes. Le pachyderme était jusque là conservé depuis près de 30.000 ans dans le pergélisol, un sol gelé en profondeur.

"Le mammouth du siècle"

"Nous nous sommes rendus sur place avec un responsable du Comité international du mammouth : nous avons trouvé un assez grand mammouth, qui gisait sur le flanc droit, cinq mètres au-dessus du niveau de la mer", explique Alexeï Tikhonov, directeur du musée zoologique de Saint-Pétersbourg dépêché sur place. 

Huit heures par jour, les scientifiques et le personnel de la station météorologique de la région ont creusé, et ce cinq jours durant, pour dégager entièrement l'animal. Le scientifique estime que le mammouth était âgé de 15 ou 16 ans au moment de sa mort, et devait mesurer près de deux mètres de haut et trois mètres de long de son vivant. "Le squelette est pratiquement entier, il y a peut-être même le coeur entier dans la cage thoracique. On peut parler du mammouth du siècle !", le dernier spécimen adulte ayant été retrouvé en 1901 comme l'explique le scientifique.

Placé en sécurité, le mammouth qui a hérité du nom du jeune garçon, Jénia, doit être emmené à Saint-Pétersbourg ou Moscou pour être étudié.

Par Mélanie Potet
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Le réchauffement climatique causé par notre belle et grande civilisation fait revenir les cadavres de mammouths. Même après leur disparition (extermination ?) l'homme arrive à leur casser les pieds. On ne peut être peinard nulle part...
Avatar de anonyme
Lezardhorizon (anonyme),
Chérie, j'ai décongelé le mammouth ! Tu fais chauffer le grill... A cuire bien à point, ça fait quand même 30.000 ans.
aller directement au contenu