aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Maison-Blanche : les grands moments des débats présidentiels

le Mercredi 3 Octobre 2012 à 06:38 mis à jour à 11:48
Par Antoine Krempf

En septembre 1967, John Kennedy et Richard Nixon s'affrontent dans le cadre du premier débat télévisé en direct.

Depuis 1960, les candidats à la présidentielle américaine ont pris l'habitude de s'affronter en direct à la télévision. Si l'exercice n'a que rarement permis de renverser la tendance dans les sondages, ils ont donné lieu à des moments mémorables. Morceaux choisis lors que se tient mercredi le premier débat Obama-Romney.

Depuis 1960 et avant le duel Obama - Romney de ce mercredi, la télévision américaine a retransmis neuf oppositions entre les candidats à la présidence des Etats-Unis.

Le premier du genre - 1960

Le 26 septembre 1960, le démocrate John Kennedy et le républicain Richard Nixon se retrouvent pour la première fois devant une caméra de télévision pour un débat en direct. La rencontre est suivie par plus de 66 millions de personnes. Une opposition de style entre un jeune Kennedy qui regarde la caméra et un Nixon quelque peu crispé. 

Le jeune John Kennedy semble plus à l'aise que Nixon dans ce premier débat télévisé. © maxpowers518

La bourde en direct - 1976

Le 23 septembre 1976, après seize ans de pause, c'est le grand retour du débat télévisé. Jimmy Carter et Gérald Ford ne sont pas à l'aise dans l'exercice et n'osent pas bouger devant la caméra. C'est lors de la deuxième rencontre, le 6 octobre, que Gérald Ford commet une bourde restée dans l'histoire: "Il n'y a pas de domination soviétique sur l'Europe de l'est".

"Il n'y a aucune domination soviétique sur l'Europe de l'est": la gaffe de Gérald Ford en 1976. © lawford83

Le numéro d'acteur - 1980

Un acteur devant la caméra. Le 28 octobre 1980, Ronald Reagan se retrouve face au sortant Jimmy Carter. A la traîne dans les sondages, le républicain parvient à rebondir, notamment grâce à cette question:posée face caméra: "Êtes-vous dans une meilleure situation qu'il y a quatre ans?"

"Allez-vous mieux qu'il y a quatre ans ?" La phrase de Ronald Reagan qui a renversé les sondages en 1980. © njloetz

La pirouette du "vieux" Reagan - 1984

Quatre ans plus tard, Ronald Reagan se retrouve face Walter Mondale. Plutôt que d'être attaqué sur son âge, 73 ans, le président sortant attaque le premier: "Je ne vais pas exploiter, pour des raisons politiques, la jeunesse et l'inexpérience de mon adversaire".

En 1984, Reagan retourne la question de l'âge face à Mondale. © lawford83

Le froid M. Dukakis - 1988

Montrer une pointe d'émotion est souvent bienvenu lors d'un débat télévisé. Une occasion complétement loupée par Michael Dukakis face à George Bush. Lorsqu'un journaliste demande au démocrate s'il serait toujours opposé à la peine de mort en cas de viol et meurtre de sa femme.... "Non", répond le candidat.

Michael Dukakis rate le coche sur la question de la peine de mort en 1988. © lawford83

Le troisième homme - 1992

Pour la première fois depuis 1960, le débat de 1992 accueille trois candidats: Bill Clinton, George Bush et Ross Perot. Ce dernier, candidat indépendant, se fait remarquer par son ton direct.

Ross Perot, l'invité surprise du débat aux côtés de George Bush et Bill Clinton © MCamericanpresident

 

Al Gore: le premier de la classe - 1992

Pendant tout le débat contre George W. Bush, le candidat démocrate soupire pendant les réponses de son opposant et tente de l'intimider. Contre-productif. 

Al Gore tente d'intimider George W Bush pendant le débat en 2000. © Didntsaythat

Le match serré entre Bush et Kerry - 2004

En 2004, l'Irak est au coeur des débats entre le président sortant et son opposant John Kerry. Ce dernier marque des points sur le dossier des armes de desctruction massive. 

Le débat Bush-Kerry marqué par des échanges très vifs entre les deux candidats. © sept11vids


Un débat de crise - 2008

C'est la crise financière qui domine le débat entre Barack Obama et John McCain. Le premier débat intervient quelques semaines après la faillite de Lehman Brothers. Le calme d'Obama lui permet de prendre le dessus.

La crise financière au menu du débat entre John McCain et Barack Obama © buddyguy64

Par Antoine Krempf
1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
C'est toujours l'emballage qui fait vendre ! Bel article.
aller directement au contenu

Les plus consultés