aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Libye : les salafistes expulsés de Benghazi par des manifestants

le Samedi 22 Septembre 2012 à 06:06
Par Sylvie Johnsson

Des centaines d'habitants de Benghazi se sont rebellés ce vendredi contre les milices armées qui font la loi dans la ville. Et ils ont réussi à déloger le principal groupe extrémiste de son quartier général, une caserne située dans le centre de la ville.

Tout a commencé avec la manifestation de dizaines de milliers de Libyens dans les rues de Benghazi contre les milices armées, dix jours après l'attaque du consulat américain.

Puis les manifestants qui avaient déjà délogé une milice installée dans un bâtiment de la sécurité libyenne dans le centre de la ville, se sont dirigés vers la caserne d'Ansar al-Charia provoquant la fuite de ses membres. Cette milice a aussi évacué l'hôpital al-Jala qu'elle contrôlait. Puis ces manifestants se sont dirigés vers le quartier général de la brigade de Raf Allah al-Sahati, un groupe islamiste mais qui serait sous l'autorité du ministère de la Défense. Là des combats à l'arme légère et aux roquettes ont opposé les deux camps durant deux heures, avant que la brigade ne décide elle aussi de quitter les lieux. Quatre personnes ont été tuées dans ces combats.

"Oui, les Américains vont frapper"

Etienne Monin, grand reporter à France Info, s'était rendu dans cette caserne d'Ansar al-Charia. Dans son reportage diffusé lundi 17 septembre, ces salafistes avaient démenti toute implication dans l'attaque meurtrière du consulat américain. Et ils avaient affirmé qu'ils s'attendaient à une attaque des Etats-Unis: "Oui, les Américains, ils vont frapper".

Les salafistes expulsés de Benghazi par des manifestants, précisions d'Yves Izard  

Lecture
 
Partager
Par Sylvie Johnsson
5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
François (anonyme),
Espérons. Mais j'attends, avant de me réjouir, de voir les fruits de cet arbre...Ces pays nous ont trop habitué au remplacement d'horribles individus par pire qu'eux...
Avatar de anonyme
SOULARUE (anonyme),
Je voudrais serrer dans mes bras ces héros qui font honneur à leur nation libérée du joug d'un malade mental sanguinaire. Voilà le sujet qui devrait faire les gros titres à la UNE de nos journaux. Les salafistes qui ont sali le printemps arabe doivent être mis sur la touche par les peuples qui veulent vivre en démocratie. Bravo à ces héros !
Avatar de anonyme
Comment pouvons-nous soutenir ces héros, mieux qu'en postant des commentaires sur un site d'information ? En lisant cet article, je me dis que finalement, tout n'est pas perdu. Mais nous devons les aider, les soutenir, quelque chose !
Avatar de anonyme
Le siècle des Lumières est en route ...
aller directement au contenu