aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Pourquoi les shar-pei ont-ils la peau plissée ?

le Samedi 21 Juillet 2012 à 08:25
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4 (1 vote)

Vous connaissez certainement le chien Shar-Pei, avec sa bonne bouille de gros nounours, toute ratatinée. C'est ce chien qui a la peau tellement boursouflée de jolis plis de velours qu'on jurerait que son corps a rétréci au lavage.

Le Shar pei était un excellent chien de combat grace justement à ses nombreux plis protecteurs © Sharpei Savoie

Le Shar-Pei est un chien chinois dont on situe l'origine sur la côte sud du pays, et dans la province du Kuang Tung (je précise pour les voyageurs et les vétérinaires).

Des statuettes le représentaient déjà dans des sites d'avant notre ère, il y a plus de deux mille ans.

D'abord affectés à la garde des temples, les plus vaillants spécimens furent ensuite dressés à tuer le tigre et le sanglier.

Mais surtout, il semble que le Shar-Pei était recherché et sélectionné par les éleveurs chinois pour ses aptitudes au combat de chiens. C'est en tout cas l'hypothèse la plus probable.

Pourquoi lui et pas une autre race ? Grâce à ses plis, qui l'avantageaient. Eh oui ! car son adversaire n'avait que de la peau à se mettre sous les crocs. Quand le Shar-Pei se faisait mordre, ses organes vitaux étaient plus difficilement atteints. Donc mieux préservés. D'autre part, sa peau lâche permettait au combattant de se retourner pour entamer à son tour l'adversaire qui l'avait saisi. Les éleveurs ont alors croisé entre eux les spécimens les plus fournis en "peau superflue".

Finalement, le Shar-Pei a presque disparu en Chine. Pas à cause des morsures, mais du Grand Bon en Avant. MAO considérait le chien comme une bouche inutile. A partir de 1947, le gouvernement révolutionnaire l'a taxé comme un vulgaire animal de luxe.

aller directement au contenu