aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Fabius affirme que la France pourrait livrer des armes aux rebelles syriens

le Jeudi 14 Mars 2013 à 08:30
  • 10 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 3 (3 votes)

Paris et Londres vont demander à l'Union européenne de programmer plus vite la réunion prévue sur l'embargo sur les armes pour la Syrie. Et s'il n'y a pas d'accord sur ce sujet, ils décideront d'en livrer à titre national aux rebelles, a annoncé ce jeudi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

{iframe|daily|261.8|462|xy6veh}

La France pourrait livrer des armes aux rebelles syriens © FranceInfo

Un anniversaire de sang et de larmes": c'est ainsi que le ministre français des Affaires étrangères qualifie les deux ans de guerre en Syrie. D'où l'évolution nette de la position de la France annoncée ce jeudi matin : "La position que nous avons prise, avec François Hollande,  c'est de demander la levée de l'embargo sur les armes" a indiqué Laurent Fabius. Car c'est selon lui "un des seuls moyens qui restent pour faire bouger politiquement la situation." Et cela doit se faire vite.

"La France est une nation souveraine"

Paris et Londres sont sur la même ligne sur cette question. Ils demandent donc "aux Européens, maintenant, de lever l'embargo pour que les résistants aient la possibilité de se défendre".

Et si l'Union européenne n'arrivait pas à s'entendre, la France et la Grande-Bretagne pourraient agir d'elles-mêmes. La France "est une nation souveraine" a insisté le ministre des Affaires étrangères avant de répondre aux critiques de la Russie sur cette éventuelle levée de l'embargo:

 "On ne peut pas accepter qu'il y ait ce déséquilibre actuel avec d'un côté l'Iran et la Russie qui livrent des armes à Bachar et de l'autre des résistants qui ne peuvent pas se défendre"

A propos du Mali, Laurent Fabius a affirmé :"Nous sommes en train de gagner la guerre. Il faut aussi gagner la paix".

Enfin il a brièvement commenté l'élection du nouveau pape: "Je souhaite que son pontificat serve la paix et la fraternité."

10
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Birdy35000 (anonyme),
La cause Syrienne est certainement juste mais quand on voit le désastre des effets du printemps arabe : le remplacement de dictatures per des dictatures islamistes et la récupération des armes par les groupes terroristes, je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée...
Avatar de anonyme
vieuxpapou (anonyme),
Il y a du pour et du contre. Mais avant tout, si des armes sont livrees, il faut trouver un systeme pour qu'elles ne tombent pas en de mauvaises mains. Et au minimum qu'elles se desamorcent d'elles-memes au bout de quelque temps. Sinon ce sont des avions civils qui seront abattus par des terroristes.
Avatar de anonyme
allo (anonyme),
et pendant ce temps-là, l'état supprime des postes de policier et gendarme !
Avatar de anonyme
fredng (anonyme),
Comparer la livraison russe de systèmes de défense antiaérien ou antinavire avec les livraisons de matériel létal aux rebelles n'a aucun sens. Livrer des armes et des munitions aux rebelles, c'est jeter de l'huile de le feu et accroitre encore plus le nombre de morts, surtout chez ceux qui ne supportent pas les opposants (alouites, chrétiens, kurdes, druzes, etc..). Pourquoi Fabius ne cherche-t-il pas à convaincre ses poulains de dialoguer avec Assad comme le prôle la communauté internationale (USA, BRICS, ...) ?
aller directement au contenu