aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Une solution politique à la crise syrienne est-elle crédible?

le Mardi 3 Juillet 2012 à 08:36
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4 (1 vote)

Plus de 16 000 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début du conflit il y a 18 mois. Les bombardements à Damas et dans la région s'intensifient et des centaines de milliers de personnes sont obligées de quitter leur maison.

{iframe|daily|259.875|462|xrxdls}

Bassma Kodmani : "l'armée syrienne va s'épuiser" © FranceInfo

Bassma Kodmani est la responsable des relations extérieures du Comité National Syrien. Elle tente de fédérer l'opposition à Bachar Al-Assad.

Dans les Choix de France Info, elle explique que "le pouvoir est déstabilisé, mais à un prix effrayant". L'urgence humanitaire n'est pas traitée et Damas n'est plus une ville sûre, "même pour les représentants du régime". Une note d'espoir cependant : les forces d'Al-Assad s'épuisent.

Avec le CNS, Bassma Kodmani tente de trouver une solution politique aux bombardements incessants : "nous souhaitons une solution pacifique mais nous avons besoin de l'armée pour protéger les rebelles." Mais elle constate que "l'armée libre est plus populaire que l'opposition politique."

Elle déplore une paralysie de la communauté internationale. La Chine et la Russie persistent en effet à soutenir Al-Assad. Bassma Kodmani va plus loin : "les médias jouent un rôle plus important que la diplomatie."

aller directement au contenu