aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Egypte : le changement dans la continuité?

le Mardi 26 Juin 2012 à 08:35
  • Pas encore de votes

Mohamed Mosri est à la tête de l'Égypte depuis la proclamation officielle des résultats dimanche. Il est le premier président élu depuis la chute d'Hosni Moubarak en février 2011. Qu'est-ce-que cette élection va changer pour l'Égypte et pour la région? Éléments de réponse avec Bertrand Badie, professeur à Sciences Po et spécialiste du monde arabe.

{iframe|daily|259.875|462|xrrpnl}

Bertrand Badie : "L'Egypte ne peut pas imiter l'Iran" © FranceInfo

Dans l'attente d'une constitution claire établissant les pouvoirs de chacun, la marge de manoeuvre du nouveau président issu des Frères musulmans est clairement limitée.

Entre une armée omnipotente et des révolutionnaires dans l'expectative, Mohamed Mosri va devoir composer avec des forces vives aussi nombreuses qu'exigeantes.

Pour ce qui est des relations diplomatiques avec les pays voisins, la solidarité avec la Palestine est toujours de mise. Bertrand Badie estime par ailleurs que les accords de Camp David de 1979 ne seront pas remis en cause même si "la collaboration avec Israël est terminée."

Enfin, un rapprochement avec l'Iran est peu probable. En effet, le président fraichement élu est très occidentalisé. Il a étudié et enseigné l'ingénierie en Californie rappelle l'invité des Choix de France Info.

Betrand Badie est l'auteur, en collaboration avec Dominique Vidal, de "Nouveaux acteurs nouvelle donne, l'état du monde 2012" aux éditions La Découverte.

aller directement au contenu