aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le Mali saisit l'ONU d'une demande d'intervention militaire

le Lundi 24 Septembre 2012 à 22:34 mis à jour à 23:02
Par Clara Beaudoux

Membres du groupe islamiste Ansar Dine à Tombouctou, au Mali, en septembre © STR/AP/SIPA

Bamako a officiellement demandé une intervention militaire internationale dans le nord du Mali, contrôlé par des groupes islamistes. Cette demande sera étudiée mercredi en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

La perspective d'une intervention militaire au Mali se rapproche. Lundi Laurent Fabius a indiqué que Bamako avait officiellement demandé une intervention militaire internationale dans le nord du Mali, contrôlé par des groupes islamistes.

Le président malien Dioncounda Traoré et son Premier ministre Cheikh Modibo Diarra ont demandé, dans une lettre au secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, une résolution du Conseil de sécurité autorisant "l'intervention d'une force militaire internationale afin d'aider l'armée malienne à reconquérir les régions du Nord occupées", a déclaré Laurent Fabius devant la presse. "Nous espérons que la décision sera prise rapidement", a-t-il précisé.

La demande du Mali sera étudiée mercredi en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. Il y a quelques jours, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, réaffirmait que le gouvernement français apporterait un "soutien logisitique" à une éventuelle intervention. Bamako et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se sont mis d'accord durant le week-end sur le déploiement d'une force africaine au Mali.

"La France n'est pas en première ligne, c'est un facilitateur" - Laurent Fabius  

Lecture
 
Partager
Par Clara Beaudoux
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Olivier STOEHR (anonyme),
Apparamment c'est beaucoup plus rapide pour une intervention arméee au Mali plutôt qu'en Syrie ...
Avatar de anonyme
François (anonyme) @ Olivier STOEHR (anonyme),
C'est vrai, mais il y a une différence essentielle: Dans le cas du Mali, c'est le gouvernement légitime du pays qui demande l'intervention...
aller directement au contenu