aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

La convention républicaine : 50.000 participants, trois jours de discours

le Lundi 27 Août 2012 à 17:27 mis à jour le Mardi 28 août à 05:00
Par Mikaël Roparz

Environ 50.000 participants sont attendus mardi à la convention républicaine de Tampa. Cette grand-messe politique est organisée tous les quatre ans par les deux grands partis politiques américains à environ deux mois de l'élection présidentielle. Le moment fort de la convention est prévu jeudi soir avec le discours de Mitt Romney. Une convention qui se déroule sous haute protection policière.

Les républicains sont réunis à Tampa en Floride pour leur 40e convention, un évènement destiné à montrer l'unité du parti dans toutes les campagnes présidentielles américaines. Un rendez-vous resserré pour de tenir en trois jours au lieu de quatre, en raison de l'ouragan Isaac.

Environ 50.000 participants sont attendus à Tampa, ville de Floride de quatre millions d'habitants. Ces derniers jours, les autorités locales ont assuré qu'elles seraient en mesure de faire face à la fois à l'affluence et à la tempête. "L'important, même si les journées seront moins nombreuses, c'est que nous serons parfaitement en mesure de faire passer notre message", a promis Russ Schriefer. "Nous avons l'occasion de rappeler aux Américains l'histoire des quatre dernières années, comment l'échec du mandat d'Obama a nuit à ce pays, et de dire comment Mitt Romney (...) peut leur apporter un meilleur avenir", a-t-il ajouté. 

En direct à la télé et sur les réseaux sociaux

Les principaux discours auront lieu le soir. Toutes les interventions seront diffusées en direct sur les grandes chaînes de télé ainsi que sur les réseaux sociaux. Républicains et démocrates ont ouvert des pages sur YouTube, les sites de partage de photos Flickr et Pinterest, ou Google+ et Foursquare, ainsi que des applications pour téléphones portables.

Parmi les intervenants, mardi soir, le discours le plus attendu sera celui de Chris Christie, le jovial gouverneur du New Jersey, étoile montante du parti au discours volontiers décapant. Sont également annoncés le chrétien-conservateur Rick Santorum, candidat malheureux aux primaires, les gouverneurs de l'Oklahoma Mary Fallin et du Nouveau-Mexique Susana Martinez, et ceux de deux Etats clés, John Kasich (Ohio) et Bob McDonnell (Virginie).Mercredi, Paul Ryan, candidat à la vice-présidence, en sera l'orateur vedette en fin de journée. Sont également annoncés l'ancien candidat à la présidence John McCain, l'ancien gouverneur de Floride Jeb Bush, et l'ancienne secrétaire d'Etat Condoleezza Rice.

Le moment fort de la convention est prévu jeudi soir avec le discours de Mitt Romney. Pour le candidat, cette convention est d'autant plus importante qu'il ne l'aborde pas en position de force face à Barack Obama. Il est au coude à coude, voire légèrement devancé par le président démocrate sortant dans la plupart des sondages et il lui faut remonter la pente dans la dizaine d'Etats, comme justement la Floride, qui pourraient faire basculer le scrutin.

Sécurité renforcée

Des règles très strictes ont été édictées pendant la convention. 3.500 à 4.000 policiers sont arrivés en renfort à Tampa. Des rues ont été fermées à la circulation. Des poubelles ont été retirées. La liste des règles temporaires et des objets interdits aux abords de la convention est longue de 21 pages. Gourdins, masques à gaz, trépieds, aérosols, chaînes, cordes, câbles, ampoules, bouteilles en verre, glacières, lasers, parapluies avec pointes en métal sont interdits. Mais paradoxalement, les armes à feu seront autorisées moyennant un permis, un droit sacré garanti par la Constitution et la loi de l'Etat.  La capacité de la prison locale d'Orient Road a aussi été accrue pour l'occasion.

Par Mikaël Roparz
aller directement au contenu