aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le juge, la Mafia et la trahison de l'Etat. Et les Bleus "inqualifiables qualifiés".

le Mercredi 20 Juin 2012 à 09:15
  • Pas encore de votes

Un témoignage inédit et assez bouleversant, celui du fils d'un juge anti-Mafia italien assassiné il y a 20 ans, il s'est confié à une journaliste de l'Express. Egalement au sommaire, des Bleus "qualifiés mais inqualifiables".

Presse © Radio France - Jean-Christophe Martin

 

Au sommaire :

L'invitée de l'Hyper revue de presse : Delphine Saubaber de l'Express : elle a rencontré Manfredi Borsellino, fils du juge anti-Mafia italien assassiné il y a 20 ans, qui lui a confié ses doutes sur la version officielle de la mort du juge, et qui évoque un "scandale d'Etat" et des collusions Etat-Mafia. Il raconte aussi la vie d'une famille pas comme les autres, celle d'un juge anti-Mafia, son père, cerné de cadavres, lui-même dans la ligne de mire des tueurs de la Mafia, et qui n'avait qu'une obsession : que sa famille soit épargnée en cas de malheur.

L'ADN a parlé : une affaire judiciaire vieille de 7 ans, le meurtre d'une étudiante, Anne-Sophie Girollet, en passe d'être résolue grâce au progrès des techniques d'identification.

Des dossiers médicaux confidentiels sur Internet : piratage ou faille dans la sécurité, ils ont été "aspirés" du réseau informatique d'une clinique de Troyes.  

Les Bleus à la peine : battus par la Suède hier soir, mais qualifiés pour les quarts de finale de l'Euro 2012 et sérieusement étrillés dans la presse après une prestation "suffisante".

La chronique d'Anne-Elisabeth Lemoine : "foot et coiffure".

 

 

 

aller directement au contenu