aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

L'assassinat d'Abraham Lincoln

le Samedi 21 Juillet 2012 à 09:50
  • 1 commentaire
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4.9 (21 votes)

La chronique France Info y était nous replonge dans l'un des évènements les plus dramatiques de l'histoire des Etats-Unis : le guerre de sécession, qui déchira le pays de 1861 à 1865, en opposant les Etats confédérés du Sud aux unionistes du Nord. Nous sommes le 14 avril 1865. Depuis moins d'une semaine, la paix semble acquise. Mais en quelques minutes, les Etats-Unis sont à nouveau au bord du gouffre : un homme a tiré sur le président des Etats-Unis, Abraham Lincoln. Quand l'envoyée spéciale de France Info prend l'antenne, les nouvelles du président sont très préoccupantes...

 

Cliquez sur l'image pour accéder à notre infographie interactive. 

Un brouillard épais flotte sur Washington ce soir-là, comme si l'angoisse des Américains transpirait vers le ciel. Dans la pension de famille où il a été transporté inconscient, Abraham Lincoln gît en travers d'un lit trop court. Quatre soldats l'ont transporté dans la rue, depuis le théâtre Ford, juste en face, où un homme lui tiré dessus, dans sa loge, alors qu'il assistait à une représentation. Lui qui espérait se détendre enfin des immenses fatigues de la guerre qui l'ont tant marqué physiquement.

Les Dr Charles Leale, Charles Taft et Alfred King sont à son chevet, rejoints par le médecin personnel du président, Robert K. Stone et le chef du service de santé des armées, Joseph K. Barnes. Le président respire toujours, mais ils sont pessimistes. Le pasteur Phineas D. Gurley est là aussi. C'est peut-être lui qui sera le plus utile. Dehors, la foule attend, sous le choc. Dans ses rangs, l'envoyée spéciale de France Info, Hélène Lam Trong, prend l'antenne.

France Info y était, une chronique à retrouver tous les samedis de l'été sur l'antenne de France Info à 9h50, 13h20, 16h50, 18h50, 21h50 et 0h20.

1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
pas mal, j'ai noté le " non pas qu'il soit célèbre" à propos de J W Booth , classique vision de l'assassin de Lincoln , alors que justement, si, Booth était très célèbre aux USA en 1865... le fait que Booth veuille relancer la guerre est particulièrement sujet à caution, il s'agit beaucoup plus d'actes déséspérés de la part de Booth et de ses complices qu'autre chose . rappelons qu'il s'agissait au départ d'enlever le président pour éventuellement faire pression pour des négociations de paix et faire libérer des dizaines de milliers d'hommes pour regonfler l'armée de Lee ...la capitulation de ce dernier radicalise le plan de Booth. j'ai aussi noté dans le commentaire après le "reportage" le fait que "les noirs du sud durent attendre 100 ans pour être les égaux des blancs", bon, mais la ségrégation n'est pas le fait que du sud, au fur et à mesure que les noirs du sud montent chercher du travail dans les états du nord, la ségrégation s'y installe également en vertu d'arrêts de la cour suprème comme celui de 1896 qui légalise officiellement la ségrégation sur l'ensemble du territoire américain ...
aller directement au contenu