aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Tout savoir sur le retrait des troupes françaises d'Afghanistan

le Samedi 26 Mai 2012 à 06:10
  • 4 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

Le Président Hollande est allé le confirmer lui-même vendredi matin aux soldats français déployés en Afghanistan : leur retour est pour bientôt, avant la fin de l'année, soit un an avant le calendrier prévu. L'armée française avait été déployée sur le sol afghan dans le cadre de la force de l'OTAN après les attentats du 11 septembre 2001.

Il y a encore 3.400 soldats français et 150 gendarmes en Afghanistan, notamment à Kaboul et dans la province de la Kapisa (est du pays). Le président de la République l'a confirmé vendredi matin : toutes les forces combattantes seront rentrées fin 2012, comme il l'avait annoncé durant sa campagne électorale.

Mais outre les troupes, il y a aussi beaucoup de matériel à ramener : des Mirage 2000 (chasseurs), des hélicoptères de combats, des centaines de véhicules blindés. Ce retrait, par la route et par les airs, va donc coûter très cher.

Cela fait plus de 10 ans que la France est engagée en Afghanistan, sous la bannière de l'Otan (Alliance atlantique), aux côtés des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne ou encore du Canada. L'opération avait été lancée au lendemain des attentats du 11 septembre 2011 contre les Tours jumelles du World Trade Center et le Pentagone.
Mais cette guerre contre le terrorisme a un peu perdu de son intérêt depuis la mort d'Oussama Ben Laden, il y a un an. Les pays de l'Otan considèrent en effet que la mort de Ben Laden a déplacé le terrorisme dans d'autres régions du monde. Et que désormais, les soldats et policiers afghans peuvent assurer, seuls, la sécurité de leur pays.

Pour répondre aux questions des abonnés à Mon Quotidien, le quotidien des 10-13 ans, Eric de Lavarène, correspondant de France Info à Islamabad (Pakistan, pays voisin de l'Afghanistan, par lequel va s'effectuer une partie du retrait des troupes françaises).

Au micro cette semaine : Zakarie, 10 ans, Stanislas et Simon, 9 ans, qui sont en CM1 à Paris (photo ci-dessous).

BONUS WEB | Encore plus de questions-réponses sur le retrait d'Afghanistan avec Eric de Lavarène  

Lecture
 
Partager

G. à d. : Zakarie (10 ans), Stanislas et Simon (9 ans), en CM1 à Paris © PLAYBAC PRESSE / Ugo Emprin

  

4
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Erwan (anonyme),
Bel exemple de désinformation, ou d'absence de maîtrise de votre sujet... Vous semblez vouloir faire croire que tout le monde rentre à la maison, n'en croyez rien, il demeurera 1500 soldats français en Afghanistan en 2013... On est assez éloigné des promesses électorales... L'argument du coût du retour des équipements est nul et non avenu, il fait partie des paramètres connus d'une opération. Lorsque l'on projette des troupes, il faut ensuite rapatrier hommes et matériel. Tout le monde connait cette évidence. Ou presque... Vous semblez vouloir nous faire croire que la France s'est égarée en Afghanistan seule aux côtés des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. Bien loin de cela, tous les États européens y sont engagés, à l'exception de Chypre et du Liechtenstein. Et les Allemands ont un contingent beaucoup plus étoffé que le nôtre ! Quant à la capacité de l'ANA à assurer la sécurité de leur pays, si elle était avérée, notre Président n'envisagerait pas de laisser là-bas 1500 hommes pour participer à sa formation, et protéger ces formateurs... Bref, il n'y a pas grand chose dans ce papier qui tienne la route... Et, à propos,... les Mirage 2000 que nous y avons ne sont pas des chasseurs. Il n'y a pas de forces aériennes talibanes, donc pas de chasse. Mais des avions d'appui au sol...
Avatar de anonyme
gérardono (anonyme),
Au mensonge s'ajoute la forfaiture. Que signifie cette nouvelle duperie: "tous les soldats "combattants" seront retirés d'ici la fin de l'année?" Qui protègera la logistique, et les hommes qui la servent, devenus vulnérables et sans protection combattante? C'est la pire décision que puisse prendre un chef des armées: Exposer sciemment ses hommes à l'ennemi. Qui plus est il le clame haut et fort ! pense t'il que les Talibans sont sourds? Ne comprend t'il pas qu'il désigne la cible?
Avatar de anonyme
"Ca va coûter très cher" : oui, mais pas plus que si l'on attendait un an de plus. Voilà une "analyse" journalistique un peu spécieuse.
Avatar de anonyme
Malek (anonyme) @ bzh (anonyme),
Bonjour, vous avez bien raison. Et puis qu'avions-nous à faire dans cette galère ? L'OTAN reste, à mes yeux, le plus grand et puissant groupe terroriste de l'histoire humaine. F. Hollande est-il à ce point prisonnier des USA qu'il se sente obligé de réserver à l'OTAN une de ses premières visites internationales ? En tout cas, il ne met en doute ni la validité du "gouvernement " actuel de l'Afghanistan, ni la triste intervention de l'OTAN. OTAN, GO HOME.
aller directement au contenu