aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Il développe le tourisme en Grèce

le Samedi 22 Décembre 2012 à 05:10
  • 1 commentaire
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 3.7 (3 votes)

Grandi près de Nérac, dans le Lot-et-Garonne, Jean Brajon dirige depuis Athènes le tour-opérateur français Héliades.

Jean Brajon à Athènes - photo Emmanuel Langlois

S'il est un secteur qui ne connaît pas la crise en Grèce, c'est bien le tourisme. Jean Brajon en sait quelque chose. Cet été, le chiffre d'affaires d'Héliades, le tour-opérateur français qu'il dirige, a augmenté de 30%. "L'an dernier, rappelle-t-il, les arrivées ont baissé de 10% à cause de l'hypermédiatisation des manifestations violentes place Syntagma. Cette année, les clients sont revenus, ils ont bien compris que les troubles sociaux n'empêchaient pas leur séjour de se dérouler normalement."

Premier voyagiste français sur la Grèce, Héliades emploie 160 personnes et fait voyager 120.000 à 145.000 touristes chaque année, du vol sec au Cinq-étoiles en passant par l'hôtel-club pour familles dans les îles. "Ce qui fonctionne très bien, constate Jean Brajon, 44 ans, c'est notre circuit en Crête où on découvre les gens plutôt que les vieilles pierres, on va chez l'habitant, agriculteur, berger, pêcheur... C'est authentique, vivant et ça plait."

Au-delà de remplir ses avions, le grand projet du Français, c'est de développer la clientèle à Athènes, qui n'est rien d'autre aujourd'hui qu'une porte d'entrée sur les îles, comme les Cyclades ou le Péloponèse. "C'est pourtant une excellente destination pour un week-end à 3h de vol de Paris, entre autre avec le nouveau musée de l'Acropole ouvert en 2009. Le problème, c'est qu'on a l'image d'une ville polluée et bruyante, ce qui n'est plus tellement le cas aujourd'hui. Depuis les JO de 2004, il y a un tramway et de bons transports en commun."

Premier périple en voiture

Fils de coopérants de retour d'Algérie, né dans le petit village de Barbaste, prés de Nérac, dans le Lot-et-Garonne, Jean Brajon démarre sa carrière chez Nouvelles Frontières où Jacques Maillot, le bouillant PDG de l'époque, l'envoie à 22 ans diriger le bureau de Dakar, au Sénégal. Vient ensuite la Grèce, d'abord avec "NF" puis Héliades à partir de 2007. "La première fois que je suis venu à Athènes, se souvient Jean Brajon, c'était à 10 ans, en voiture avec mes parents, un été. Quel périple ! C'est mon père, philhellène averti, qui m'a transmis son amour du pays. Il y passait toutes ses
vacances !
"

Jean Brajon s'installe donc en famille, à un jet de pierre des plages du sud d'Athènes, prisées des Grecs mais à l'écart des circuits touristiques. Père de trois enfants, le Français garde du sud-ouest le souvenir carte postale de ses étés écrasés de chaleur dans la grande maison de famille avec ses cousins et ses soeurs, et les histoires que son grand-père, Maurice Brajon, petit berger devenu maître d'école, racontait aux enfants du village le soir à la veillée.

Lui écrire

Aller plus loin

Retrouvez ce portrait dans le livre "S'expatrier, vous en rêvez, ils l'ont fait !", 100 portraits d'expatriés français aux éditions Studyrama

Aller en Grèce avec Héliades. Le spécialiste du voyage en Grèce et de ses îles propose pour vos vacances des formules : séjours, circuits, croisières, clubs, locations, hôtels, promotions...

Retrouvez ce portrait dans le magazine régional d'informations Objectif Aquitaine

1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
les grecs sont chaleureux et généreux, ils ont une belle mentalité et puis la Grèce est un beau pays !
Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Type the characters you see in this picture. (vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lires, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Ne vérifie pas la casse.
aller directement au contenu