aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Architecte en Mongolie

le Samedi 17 Novembre 2012 à 05:10
  • 2 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

Bien sûr, on a en tête ces images de cavaliers nomades à bride abattue dans des paysages de steppes infinies, et ça et là un village de yourtes et quelques yacks.

Frédéric Moro en Mongolie - Photo DR

Mais sait-on seulement situer sur une carte la Mongolie, ce pays grand comme trois fois la France, et peuplé seulement de trois millions d'habitants, coincé entre la Chine et la Russie ?

En Mongolie, les Français ne sont qu'une poignée. Ainsi, Frédéric Moro, architecte né à Nice. Le petit homme trapu, à lunettes et au crâne ras, a fait du monde entier son terrain de jeu. Ses bureaux sont à Londres. Lui vit au Vietnam voisin et il y a 4 ans, Frédéric Moro et ses équipes ont déjà travaillé pour les Mongols. Du coup, s'il est revenu à Oulanbator ce jour de septembre accompagner une délégation de chefs d'entreprises français, c'est pour de nouveaux projets.

Depuis la chute de l'URSS dans les années 90 et le départ des Russes, le pays s'est découvert des richesses souterraines inestimables, avec des minerais de charbon, de cuivre et d'or. Du coup, en quelques années, la capitale s'est métamorphosée, constate le Français.

Si Frédéric Moro a fait le déplacement malgré un emploi du temps digne d'un chef d'Etat, c'est qu'il apprécie surtout de travailler avec les Mongols, et leur approche très franche des relations dans les affaires. Les étrangers ne sont pas encore très nombreux à Oulanbator, où les embouteillages sans fin et les routes déglinguées qui longent les barres de HLM soviétiques demandent au visiteur beaucoup d'imagination pour se faire une idée de ce que sera devenue la ville une fois développée grâce aux revenus des mines.

Lui écrire

Aller plus loin

Sa société FrédéricMoro.com

Retrouvez ce portrait dans le livre "S'expatrier, vous en rêvez, ils l'ont fait !", 100 portraits d'expatriés français aux éditions Studyrama

Créer une alerte avec ces thèmes
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Frederic Moro (anonyme),
Bonjour, pour répondre au commentaire passionné de jahly: La Mongolie change, les jeunes générations ont maintenant accès à internet, voyagent beaucoup, et la demande de changement vient d'eux en majorité. Pour ma part, j'ai ouvert une Société ici à Oulanbator, dans laquelle j'emploie dix Architectes Mongols. Nous réalisons actuellement trois grand projet "vert", 130 villas, 3000 appartements, 3 nouveaux cinéma, 20% de l’énergie de fonctionnement sera produit par des panneaux solaires... Oulanbator est déjà très polluée , et ceux depuis cinquante ans, Vestige le l'ex URSS... Trois fois la France avec seulement 3 millions d'habitant, dont un million vient dans la Capitale... Les steppes ne sont prêtent de disparaître, et heureusement....
Avatar de anonyme
et aller,on vas piller les deniers peuples qui vivent en harmonie avec mére nature,et au nom du"progret"on vas les obliger a perdre leur humanité et a détruire la nature,tout ça pour du poignon que certain seulement toucherons....c'est scandaleux,les ingénieurs feraient mieux de rester ici.....ha,pauvre Gengis Khan,si tu voyait ce qu'ils veulent faire de ton beau pays.......il n'y a aucun progret a poluer détruire piller Mére nature.....
aller directement au contenu