aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Des milliers d'Égyptiens dans la rue contre le verdict Moubarak

le Mardi 5 Juin 2012 à 17:52
Par Olivier Bénis

Les cortèges lancés dans plusieurs secteurs de la capitale doivent s'achever place Tahrir. Dans un climat d'entre deux tours déjà très tendu, les Égyptiens manifestent contre des verdicts qu'ils jugent trop cléments dans le procès de l'ex-président Hosni Moubarak.

Plus d'un an après la révolution, la place Tahrir est à nouveau le symbole de la colère des Égyptiens contre Moubarak. Cette fois, c'est contre la condamnation de l'ancien président et de ses co-accusés que des milliers de manifestants se sont retrouvés. Une condamnation qu'ils jugent beaucoup trop clémente.

Hosni Moubarak a été condamné à la perpétuité, tout comme son ancien ministre de l'Intérieur. Tous deux étaient passibles de la peine capitale. En revanche, six hauts responsables de la police ont été acquittés. Ils étaient poursuivis pour meurtres : 850 personnes étaient mortes pendant la révolte début 2011. Des verdicts "provocateurs", qui ne désignent aucun coupable direct dans la mort des manifestants.

Les Frères musulmans associés au mouvement

L'atmosphère est aussi alourdie par le contexte de cette nouvelle manifestation, onze jours avant le second tour de l'élection présidentielle. Les Frères musulmans, dont le candidat Mohammed Morsi est toujours en lice, se sont associés au mouvement, malgré ses positions politiques très éloignées de celles des principales formations politiques qui l'ont lancé.

C'est aussi la position de l'autre candidat, l'ex-Premier ministre de Moubarak, Ahmad Chafiq, qui agace les révolutionnaires. Soutenu par l'armée, il pourrait bien être mis hors jeu par la cour constitutionnelle, puisqu'il est en principe frappé par une loi interdisant aux anciens hauts responsables du régime de se présenter. Mais face à un possible recours à la rue, Ahmad Chafiq appelle déjà "à respecter la légalité venant des urnes".

Par Olivier Bénis
aller directement au contenu