aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Côte d'Ivoire : le porte parole du parti Gbagbo condamné à six mois fermes

le Vendredi 31 Août 2012 à 16:57
Par Mélody Piu

Laurent Akoun, le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), numéro deux du parti de l'ancien président Laurent Gbagbo, vient d'être condamné à six mois de prison ferme pour trouble à l'ordre public. Il compte faire appel.

Arrêté lundi à Adzopé (à une centaine de km au nord d'Abidjan), Laurent Akoun, secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), parti de l'ancien président Laurent Gbagbo, a été condamné vendredi à une peine de six mois de prison ferme pour "trouble à l'ordre public". Il avait accusé l'actuel chef de l'État, Alassane Ouattara, d'instaurer un "modèle totalitaire" et d'avoir voulu "tuer Gbagbo" lors d'une conférence de presse.

"Un verdict politique"

"C'est une déception. On a compris tout le long des questions posées par le  parquet que c'est un verdict politique", a dénoncé Me Toussaint Zahui Dako, l'un des avocats de Laurent Akoun. Laurent Akoun a ajouté qu'il comptait faire appel.

 

Par Mélody Piu
aller directement au contenu