aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Cinquante ans de prison pour Charles Taylor

le Mercredi 30 Mai 2012 à 11:39
Par Olivier Bénis

L'ancien président du Liberia, déjà reconnu coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre, a finalement été condamné à 50 ans de prison par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone. Il est notamment condamné pour meurtre, viol et enrôlement forcé d'enfants soldats.

Charles Taylor, âgé 64 ans, finira sans doute sa vie en prison. "La chambre vous condamne unanimement à une peine unique de 50 ans d'emprisonnement", a lancé le juge Richard Lussick à l'ancien président du Liberia. Une peine inférieure aux réquisitions : le procureur réclamait 80 ans.

C'est la première fois qu'un ancien chef d'État africain est condamné par une juridiction internationale. Une condamnation déjà prononcée le mois dernier par le Tribunal spécial sur la Sierra Leone. L'audience d'aujourd'hui visait simplement à déterminer la peine correspondante.

Responsable de 120.000 morts

La juridiction a estimé que Charles Taylor avait "aidé et encouragé" (en vendant des armes et du matériel) une campagne de terreur visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, pays voisin du Liberia. L'ex-président libérien a été reconnu coupable de onze chefs de crimes contre l'humanité et crimes de guerre (viol, meurtre, pillage...) Entre 1991 et 2002, la guerre civile en Sierra Leone a fait 120.000 morts. On a également recensé de nombreux actes de cannibalisme ou de mutilations.

Charles Taylor avait finament été arrêté en 2006 au Nigeria. Son procès s'était ouvert le 4 juin 2007. Ses avocats ont annoncé qu'il ferait appel de la décision.

Par Olivier Bénis
aller directement au contenu