aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Assad "ne contrôle plus que 30% de la Syrie" assure son ancien Premier ministre

le Mardi 14 Août 2012 à 14:05
Par Céline Asselot

Le régime syrien s'est "effondré militairement, économiquement et moralement". Lors d'une conférence de presse à Amman, en Jordanie, Riad Hijab a affirmé que le pouvoir de Bachar al-Assad était vacillant. L'ancien Premier ministre, qui a fait défection la semaine dernière, appelle les rebelles à continuer leur lutte.

Sa défection avait été un coup dur porté au régime syrien. Autrefois fidèle parmi les fidèles, Riad Hijab s'est enfui le 6 août dernier pour la Jordanie voisine. Et c'est depuis Amman qu'il assure aujourd'hui que Bachar al-Assad est en train de perdre la bataille qui l'oppose aux rebelles. "Le régime syrien ne contrôle plus que 30% du territoire de la Syrie" affirme l'ancien Premier ministre. "Je vous assure, du fait de mon expérience et du poste que j'ai occupé, que le régime s'est fissuré. Il s'est effondré militairement, économiquement et
moralement".

Riad Hijab, plus haut responsable syrien à avoir rompu avec Bachar al-Assad depuis le début de la révolte, estime qu'il ne sera pas le dernier à faire défection : "la Syrie est pleine d'officiers et de responsables militaires qui attendent le bon moment pour rejoindre la révolte". L'ancien Premier ministre exhorte les insurgés à "continuer leur lutte" :"le peuple syrien a de grands espoirs et foi en vous".

Réfugié en Jordanie avec sa famille, Riad Hijab doit prochainement se rendre au Qatar, l'un des pays du Golfe à soutenir ouvertement les rebelles syriens.

Par Céline Asselot
aller directement au contenu