WikiLeaks, dans le rouge, peut enfin relancer son appel aux dons

par Marion Bernard mercredi 18 juillet 2012 13:37
Paul Hackett Reuters

Après sa victoire juridique remportée la semaine dernière en Islande, pour la réouverture de son portail de donation, le site Internet tente de réunir de nouveaux fonds. Objectif : contourner les décisions de Visa et MasterCard, qui, en bloquant l'accès aux comptes, ont plongé WikiLeaks dans un véritable gouffre financier.

Un million d'euros : c'est la somme qui pourrait sortir
WikiLeaks d'une très mauvaise passe financière, alors que le site révèle
ce mercredi que ses réserves ont fondu de 700.000 euros en 18 mois, et que son
manque à gagner dépasse les 20 millions de dollars.

Fondé sur le système de donations des internautes, le site
dirigé par Julian Assange a néanmoins remporté une victoire  la semaine dernière en Islande, contre une
décision de Visa et MasterCard de bloquer les comptes bancaires destinés à
recevoir les dons.

Depuis, le Fonds de Défense de la Net Neutralité (FFDN), une
association française, a ouvert  un
nouveau compte carte Bleue, et incite les internautes qui soutiennent WikiLeaks
a y déposer leurs dons avant que Visa ou MasterCard ne réitèrent leur tentative
de blocage. "On les a battus en Islande, et on le fera aussi en France s'il
le faut
(...) nos avocats sont prêts", a lancé Julian Assange.