Rozana, installée à Paris, une radio syrienne pour les Syriens

par Typhaine Morin jeudi 27 juin 2013 07:26
Le site web de la radio syrienne Rozana
Radio France

Une radio syrienne a été lancée mercredi depuis Paris. Rozana émet depuis la capitale française, et se définit comme le premier média "libre et indépendant destiné à faire entendre la voix des Syriens de l'intérieur". Radio Rozana s'appuie sur une équipe de 30 correspondants à travers la Syrie. Des journalistes formés par Canal France international (CFI), l'organisme de coopération média internationale française.

Une radio pour faire "parvenir dans le pays la voix des Syriens de l'intérieur et d'être un soutien pour ceux qui souffrent au quotidien". Voici en quelques mots l'objectif de la radio Rozana, qui a été lancée officiellement mercredi à Paris. Ce nouveau média est notamment composé de 30 correspondants à travers la Syrie.

Les reportages de ces correspondants sont envoyés à Paris où une équipe de cinq journalistes les met en forme et anime l'antenne de radio Rozana. Le signal est ensuite transmis à Amsterdam, aux Pays-Bas, qui le diffuse ensuite par satellite via Arabsat qui arrose l'ensemble des pays arabes. Cette diffusion est assurée par Radio Netherlands, la radio internationale néerlandaise qui soutient l'opération. 

Trois heures d'émissions

En arabe, Rozana signifie la "fenêtre qui laisse entrer la lumière dans les maisons sombres". Cette nouvelle radio syrienne diffusera trois heures d'émissions en langue arabe tous les après-midi. Ces programmes seront rediffusés le lendemain matin. 

Complètement indépendante, radio Rozana se veut libre, inféodée à aucun parti ni aucune faction de l'opposition syrienne. "Nous ferons de l'actualité mais en insistant sur l'aspect social et humanitaire, on espère être à la hauteur, car la Syrie a vraiment besoin de médias indépendants et professionnels", a expliqué Lina Chawaf, la rédactrice en chef de la radio. 

Pour l'instant, Radio Rozana n'émet que sur internet, mais l'équipe espère pouvoir retransmettre ses programmes sur la FM en Syrie d'ici six mois. 

Reportage d'Anne Orenstein Anne Orenstein (00:02:00)