Pour Washington, les Moudjahidine du peuple ne sont plus des terroristes

par Olivier Bénis vendredi 28 septembre 2012 22:37
La secrétaire d'État Hillary Clinton a annoncé le retrait des Moudjahidine de la liste noire, dans un communiqué
Keith Bedford Reuters

Le groupe d'opposants iraniens était considéré comme une "organisation terroriste" par les États-Unis depuis 1997. Ils viennent finalement d'être retirés de la liste noire américaine. Une décision dont les Moudjahidine se réjouissent dans un communiqué.

La décision avait été annoncée la semaine dernière, elle est désormais officielle : les Moudjahidine du peuple ne font plus partie de la liste noire des organisations terroristes des États-Unis. Une décision qui était liée à l'évacuation (quasi achevée aujourd'hui) d'un camp occupé depuis des années par les combattants en Irak.

"Le département d'État ne pardonne pas et n'oublie pas les actes terroristes passés des Moudjahidine du peuple", précise toutefois le communiqué. Mais "la secrétaire d'État a décidé de retirer les Moudjahidine du peuple et leurs membres de la liste des organisations terroristes étrangères".

Une organisation qui a depuis longtemps renoncé à la violence

Créés dans les années 70 en opposition au régime du Chah d'Iran, les Moudjahidine étaient installés en Irak depuis la guerre avec l'Iran, de 1980 à 1988. Ils étaient soutenus par le régime de Saddam Hussein pour mener des actions armées contre l'Iran. Les États-Unis les accusent d'un attentat sur le sol américain en 1992.

Depuis, l'Organisation des Moudjahidine du peuple iranien a renoncé à la violence. Ils ont même activement coopéré avec les services américains pour fournir des renseignements sur la situation actuelle en Iran.