Pakistan : arrestation de l'imam à l'origine de la plainte contre la jeune fille accusée de blasphème

par Sylvie Johnsson dimanche 2 septembre 2012 08:30
Manifestation de soutien à la jeune chrétienne
ILYAS SHEIKH/EPA/MAXPPP Maxppp

Le cauchemar de Rimsha, une jeune chrétienne en prison depuis deux semaines, est-il en train de se terminer? Hier, sa première audience a été reportée. Et ce matin la police pakistanaise annonce l'arrestation de l'iman à l'origine de la plainte. Il est accusé d'avoir fabriqué lui-même de fausses pièces à conviction.

L'affaire commence le 16 août quand un voisin de la famille de la jeune fille, dont l'âge et l'état mental sont incertains,  se rend chez l'imam de la mosquée de quartier pour lui dire qu'elle a brûlé de nombreuses feuilles de papier, y compris des versets du Coran en arabe.

L'imam de la mosquée va alors faire pression sur la police pour qu'elle arrête la jeune chrétienne. Au point de fabriquer de fausses preuves?

C'est en tout cas ce que semble penser la police. Il a donc été arrêté ce dimanche matin après avoir été lui aussi dénoncé.

"L'imam (Hafiz Mohammed Khalid Chishti) a été arrêté, après que son assistant, Maulvi Zubair, et deux autres personnes eurent affirmé devant la justice qu'il avait ajouté des pages du Coran aux feuilles brûlées qu'un témoin lui avait rapporté"  a déclaré à l'AFP un enquêteur de la police.

Cette semaine, le président du Conseil des oulémas, Tahir Ashrafi, a demandé la libération de la jeune fille. Une affaire qui a mobilisé l'opinion internationale.

Coup de théâtre dans l'affaire Rimsha, récit d'Eric de Lavarene