Manifestation et port d'arme devant l'ambassade américaine: un jeune condamné à trois mois ferme

par Sylvie Johnsson samedi 22 septembre 2012 14:44
Face à face le 15 septembre devant l'ambassade américaine
Nathanaël Charbonnier Radio France

La représentante du ministère public avait requis six mois de prison, dont trois avec sursis, contre ce jeune homme poursuivi pour "participation à un attroupement armé" et port d'arme lors de la manifestation non autorisée samedi dernier 15 septembre près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris.

Le procureur avait également demandé le placement en détention à l'issue de l'audience du jeune homme. Il n'a pas été suivi sur ce point.

Converti à l'islam depuis quatre ans, cet agent d'entretien à la SNCF avait jeté une matraque télescopique et quatre torches dans une poubelle en marge de la manifestation. Il avait été confondu par ses empreintes. Une matraque qu'il a expliqué avoir pris "par prévention", craignant d'être attaqué par des extrémistes juifs. 

Ce jeune homme fait partie des 150 personnes présentées comme "proches des salafistes" et interpellés pour leur participation à cette mobilisation non-déclarée. Une seule, un mineur de 16 ans, a été placée en garde à vue, avant d'être relâchée le lendemain.