Les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune: un "bond de géant pour l'humanité" ?

par Sylvie Johnsson dimanche 26 août 2012 14:00, mis à jour le dimanche 26 août 2012 à 14h50

Chargé des questions éthiques au Centre National d'Etudes Spatiales, Jacques Arnould n'a pas hésité sur France Info à poser la question de l'utilité de cette aventure. "Un grand pas pour l'humanité, la question demeure?" Et sa réponse est aussi intéressante que sa question. Car pour lui, ce n'est pas tant la conquête de la Lune qui a été importante que la vision qu'elle nous a donnée de la terre.

Que reste-il de la conquête de la Lune qui s'ouvre avec les premiers pas de Neil Armstrong le 20 juillet 1969?

  • D'abord des mots entrés dans l'histoire: "C'est un petit pas pour l'homme, un bond de géant pour l'humanité." Et des traces de pas qu'il espérait voir effacer...
  • Une victoire politique aussi. Les Etats-Unis en réussissant cet exploit prennent leur revanche sur le vol du Spoutnik russe. 
  • 380 kg de roches lunaires et des découvertes scientifiques aussi bien sur la composition du sol, la structure interne de
    la Lune, le rayonnement, la composition atmosphérique.
  • La conquête spatiale au sens large, et ce qui a été nécessaire comme investissements pour la réussir,  ont aussi permis de très nombreux progrès technologiques qui trouvent leurs applications dans notre vie quotidienne comme la NASA se plaît à le rappeler sur son site avec cette mention: "L'espace est partout où vous regardez."
  • Mais pour Jacques Arnould , chargé des questions éthiques au  Centre national d'études spatiales, le plus important c'est peut-être que "pour la première fois l'humanité s'est vue de l'extérieur...Et donc a pris conscience de sa situation singulière au sein de l'univers. Et de son immense responsabilité à l'égard de la terre. Armstrong  et d'autres astronautes en revenant de la Lune ont pris fait et cause pour la terre..."

Alors la conquète de la Lune, un "pas de géant" vers l'écologie?

 

"En revenant de la Lune, les astronautes ont pris fait et cause pour la terre"