Gilles Jacquier victime d'une bavure des rebelles selon le ministère de la Défense

par Caroline Caldier mardi 17 juillet 2012 20:03
Maxppp

Le Figaro confirme l'hypothèse selon laquelle le grand reporter français tué à Homs en janvier a été la victime d'une roquette lancée par les rebelles. Selon une source au ministère de la Défense, les analyses balistiques du tir prouvent son origine.

Le site du
quotidien
confirme donc l'hypothèse des premiers jours qui ont suivi le drame.
Gilles Jacquier a été la victime d'un tir "d'obus de mortier de 81 mm venu d'un quartier sunnite rebelle".
Une information déjà évoquée au lendemain de la mort du grand reporter par un responsable d'une association des droits
de l'homme à Homs : "Nous avons commis une grosse bêtise",
confiait-il alors au Figaro.

Le 11 janvier, Gilles Jacquier,
était tué lors d'un voyage organisé par les autorités à Homs, devenant le
premier journaliste occidental tué depuis la mi-mars 2011 en Syrie. Deux
journalistes étrangers entrés clandestinement en Syrie, l'Américaine Marie
Colvin et le Français Rémi Ochlik, photographe à l'agence IP3 Press, ont péri
le 22 février dans un bombardement du quartier de Baba Amr à Homs.