Deux campus américains évacués quelques heures suite à une alerte à la bombe

par Antoine Krempf vendredi 14 septembre 2012 17:49
L'Université du Texas à Austin évacuée en raison d'une alerte à la bombe
Autre

Les campus universitaires d'Austin et du Dakota du Nord ont rouvert après plusieurs heures de fermeture suite à des alertes à la bombe. L'Université du Texas aurait reçu un appel anonyme d'un homme se réclamant d'Al Qaida.

L'ordre d'évacuation est tombé un peu avant 10 heures (17h, en
France) à Austin et Fargo, dans le Dakota du Nord. Au Texas, l'alerte est
tombée sur le site internet et le compte Twitter de l'Université 

 

"Evacuation due to threats on campus immediately evacuate
all buildings get as far away from the buildings as possible." 

 [Evacuation dûe à des menaces sur le campus. Evacuation immédiate de tous les buildings. Eloignez-vous le plus possible.]

D'après la chaîne NBC News, la direction de l'Université a reçu un appel téléphonique vers 8h35 (heure
locale) "d'un homme avec un accent du Moyen-Orient qui se réclamait d'Al Qaida".
L'agence de presse Associated Press ajoute de son côté que l'homme a affirmé avoir "placé
des bombes partout sur le campus"
qui allaient exploser dans les 90 minutes.

L'Université du Texas, qui compte quelque 51.000
étudiants et 24.000 employés, a finalement annoncé la reprise des cours après avoir inspecté tous les bâtiments. Reprise également annoncée à Fargo pour les 14.000 étudiants.