Barack Obama promet que justice sera faite après l'attaque de Benghazi

par Rémi Ink mercredi 12 septembre 2012 17:53
Barack Obama condamne l'attentat de Benghazi depuis la Maison Blanche
Jason Reed Reuters

Le président Barack condamne très fermement l'attaque qui a coûté la vie à Benghazi à l'ambassadeur des États-Unis en Libye et à trois autres membres de la mission diplomatique américaine. A l'origine de ces troubles, un film insultant pour l'Islam, signé par un israélo-américain.

Dans une déclaration à
la Maison Blanche aux côtés de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, le président
américain a promis que "justice serait faite" après l'attaque de Benghazi.
"Ne vous y trompez pas : nous allons travailler avec le gouvernement
libyen pour traîner devant la justice les assassins qui ont tué les
nôtres"
, déclare-t-il.

Barack Obama ajoute que
le drame ne nuirait pas aux relations entre Washington et le nouveau
gouvernement libyen. "L'amitié
entre la Libye et les Etats-Unis ne sera pas une victime de plus de cet
attentat"
, a assuré Hillary Clinton. Les
autorités libyennes ont présenté leurs excuses aux Etats-Unis dans
l'après-midi.

A Washington, la correspondance de Fabienne Sintès  
 

Indignation à travers le
monde

De Tripoli à
Washington, en passant par Paris, tout le monde condamne l'attentat.

Laurent Fabius,
ministre des Affaires Étrangères, parle d' "actions inqualifiables".
Il était l'invité de Questions d'Info sur la chaine parlementaire, avec l'AFP,
le Monde, et France Info.

Laurent Fabius, ministre français des Affaires Étrangères  
 

Abdou Hamoud,
ambassadeur de Libye en France déplore lui aussi la situation. Il répond à Mireille
Lemaresquier.

Abdou Hamoud, ambassadeur de Libye en France   
 

 

Le consulat américain de Beghazi cible d'un attentat

Le consulat américain de Beghazi cible d'un attentat © IDÉ