aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

" Le vieil homme m'indigne !" de Gilles-William Goldnadel

le Lundi 6 Février 2012 à 10:55
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 2.7 (7 votes)

"Indignez-vous !" , de Stéphane Hessel est aujourd’hui un best-seller mondial. Dans son nouveau livre, l’avocat Gilles-William Goldnadel s’indigne, lui, contre ce livre.

" Le Vieil homme m’indigne ! " de Gilles-William Goldanel © Jean-Claude Gawsewitch Éditeur

 Gilles-William Goldnadel souligne les impasses et les postures de son auteur mais s'indigne aussi contre ceux qui ont favorisé le succès de cet ouvrage.

Un pamphlet qui  fait polémique.

  • Le vieil homme m'indigne! , de Gilles-William Goldnadel est publié aux éditions Jean-Claude Gawsewitch (60 p., 4,90E)
  • Note : ****
Mot de l'éditeur

Le livre le plus lu cette année est une imposture signée par un imposteur ! En effet, en dépit de ses deux millions d’exemplaires vendus en librairie, de ses innombrables traductions de part le monde et du bombardement médiatique qui l’accompagne, Indignez-vous ! de Stéphane Hessel est un « non-livre » partial et creux. En outre, cet opuscule d’une trentaine de pages accumule petits et gros mensonges et enfile bons sentiments, raccourcis et contradictions au service d’une seule et unique indignation : la question palestinienne. Une fixation malsaine, pour ne pas dire suspecte, doublée d’une inconsistance générale qui mérite enfin d’être dénoncée. Tout comme les nombreux arrangements avec la vérité historique de son auteur.

Dans Le Vieil homme m’indigne !, Gilles-William Goldnadel s’attaque non seulement à l’absence de contenu du best-seller mondial de Stéphane Hessel, à son indignation si " politiquement correct " qui absout les terroristes du Hamas et condamne l’Etat d’Israël, mais aussi à l’image trop parfaite pour être honnête du sémillant nonagénaire. Stéphane Hessel n’est pas " une grande figure de la Résistance " (il était en poste à Londres pendant toute la guerre) et il n’a jamais participé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948 (il était un simple témoin). En réalité, la " pensée " digest du faux rebelle Stéphane Hessel n’est ni indignée ni iconoclaste mais bel et bien moutonnière, sectaire et… dangereuse ! Un pamphlet salutaire contre les impostures de Stéphane Hessel !

Gilles-William Goldnadel, grand avocat pénaliste aux prises de positions contestataires, est président d'Avocats sans frontières. Il a notamment publié Réflexions sur la question blanche et Conversation sur les sujets qui fâchent (avec Alexandre Adler) aux mêmes éditions.

aller directement au contenu