aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

"Le Cantique des oiseaux"

le Lundi 3 Décembre 2012 à 05:25
  • Pas encore de votes

La globalisation nous permet de découvrir les chefs d'œuvres littéraires du monde entier. C'est le cas du "Cantique des oiseaux", un immense poème initiatique écrit en persan à la fin des années 1100 par le poète Attar. Pour la première fois, l'éditrice Diane de Selliers publie la traduction intégrale de ce texte dans une traduction de Leila Anvar. Illustré par plus de 200 miniatures très rares de l'Islam d'Orient, cet ouvrage est l'un des plus étonnants publié pour les fêtes.

© Diane de Selliers

Le Cantique des oiseaux, de Farîd od-dîn'Attâr, illustré par la peinture en Islam d'orient, traduction de Leili Anvar, Commentaires de Michael Barry,  est publié aux éditions Diane de Selliers (Volume sous coffret, 432 p., 195E jusqu'au 31 janvier 2013, 230E ensuite) – Note : ***

Résumé : 207 miniatures persanes, turques, afghanes et indopakistanaises du XIVe au XVIIe siècle illustrent l'intégralité du Cantique des oiseaux dans une nouvelle traduction versifiée réalisée par Leili Anvar, normalienne, agrégée et docteur en littérature persane.
Commentaires iconographiques de Michael Barry, professeur et chercheur à l'université de Princeton, consultant auprès de l'Aga Khan.

Le Cantique des oiseaux, chef-d'oeuvre de poésie mystique, écrit en persan à la fin du XIIe siècle, chante le voyage de milliers d'oiseau en quête de Sîmorgh, oiseau mythique, manifestation visible du Divin.

Ils seront guidés à travers sept vallées par la huppe, messagère de Salomon, qui les encourage sur la Voie en leur racontant des histoires de sagesse. Seuls trente oiseaux parviendront finalement au bout du chemin, trouvant en Sîmorgh le reflet d'eux-mêmes.

Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|vZOUFvwIBpM}
aller directement au contenu