aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Du suspense et des polars

le Samedi 18 Février 2012 à 10:45
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4.3 (7 votes)

Du suspens et des polars avec Stanislas Rigaud de la librairie Lamartine et Gérard Collard de la Griffe noire.

Les romans de la semaine © éditeurs

" Sept femmes contre Edimbourg "  d’Ely M. Liebow aux éditions Baker Street

Il y a deux façons de lire ce livre : en premier, la lutte de ces femmes pour étudier comme les hommes. A cela s’ajoute "un polar avec un suspens d’enfer".

" A la trace ", de Deon Meyer aux éditions du Seuil

C’est le chef d’œuvre de Deon Meyer. Une femme qui a la quarantaine veut refaire sa vie… Un roman impressionnant par la taille mais avec des scènes d’action inoubliables.

Résumé : Milla, mère de famille qui plaque son foyer et rejoint l’Agence de Renseignement Présidentielle au moment où un groupuscule islamiste s’agite de manière préoccupante.

L’aventurier Lemmer qui protège le transfert à la frontière du Zimbabwe de deux inestimables rhinos noirs. Lukas Becker, l’archéologue aux prises avec les gangs de la plaine du Cap. L’ex-flic Mat Joubert, devenu détective privé, chargé d’enquêter sur la disparition d’un cadre de l’Atlantic Bus Company.

" Passages à l'acte " de Jean-Charles Marchand aux éditions Anne Carrière

C’est un essai de 600 pages qui présente une succession de faits divers avec pour objectif de répondre à la question : pourquoi ce passage à l’acte ?

Résumé : Une mère tue son enfant pour punir son compagnon, un jeune homme devient assassin « par amitié », une épouse empoisonne un mari grabataire, un jeune homme tue son père avec la bague qu’il lui a volée, une femme place son nourrisson étouffé au congélateur afin que le père le découvre, un marginal poignarde un prêtre pour « tuer le Père »… Voici, décrits dans ce livre, quelques-uns des portraits d’accusés dont les passages à l’acte interpellent non seulement la justice, mais aussi la psychiatrie et l’ensemble des sciences humaines.
Au fil des audiences de cours d’assises, qui constituent un champ d’observation privilégié,
Passages à l’acte restitue minutieusement les faits et les dires, et tente de comprendre le sens de tragédies humaines complexes dont la densité dépasse tout récit fictionnel.
La conclusion majeure est que tout crime en cache un autre ; chaque mobile allégué dissimule des mécanismes psychiques et socioculturels bien plus profonds et bien moins apparents ; chaque acte criminel, enraciné dans le passé, révèle l’imaginaire de l’accusé et son rapport symbolique au monde.

" Ecrit dans le sang " d’Arthur Conan Doyle aux éditions Anatolia

C’est le premier livre que l’on devrait lire de Conan Doyle puisqu’il s’agit de la rencontre entre le Dr Watson et Sherlock Holmes.

" Les Fleurs de l’ombre " de Steve Mosby chez Sonatine

C’est l’inverse de Déon Meyer : 300 petites pages tendues à l’extrême.

Résumé : Après la mort de son père, Neil Dawson découvre que celui-ci nourrissait une étrange obsession pour le thriller "La Fleur de l'ombre" écrit par Robert Wiseman en 1991. Cet auteur a mystérieusement disparu alors qu'il écrivait la suite. Neil constate de troublantes similitudes entre les derniers jours de son père et du romancier. Il se retrouve aux prises avec un psychopathe particulier...

Invité(s)

aller directement au contenu