aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Valls fait sortir les enfants des centres de rétention mais reste ferme face aux clandestins

le Samedi 7 Juillet 2012 à 08:59 mis à jour à 11:14
Par Gilles Halais

Tous les préfets ont reçu vendredi soir une circulaire de trois pages leur précisant que, désormais, le placement des enfants en centre de rétention doit être l'exception. La règle devient l'assignation à résidence, "plus humaine et respectueuse des intérêts de l'enfant".

Un texte de trois pages pour mettre en œuvre l'une des promesses de campagne de François Hollande : "Mettre fin à la rétention des enfants et donc des familles avec enfants."
Tous les préfets ont reçu la circulaire de Manuel Valls vendredi soir. Elle précise que, désormais, le placement d'une famille avec enfants en rétention administrative doit être "exceptionnelle", l'assignation à résidence (au domicile familial ou dans un hôtel), la règle — l'exception pourra par exemple concerner les familles qui n'auront pas respecté l'assignation. L'assignation à résidence est "moins coercitive, plus humaine et plus respectueuse de l'intérêt supérieur de l'enfant", selon le ministère de l'Intérieur.

Cette nouvelle circulaire ne s'applique toutefois pas à Mayotte, "situation territoriale d'exception, cas singulier et préoccupant." Mayotte où une mission va être confiée à une personnalité indépendante pour faire des propositions face à l'immigration clandestine massive, "en concertation avec les autorités comoriennes", précise sur France Info le ministre de l'Intérieur.

"Une politique d'immigration doit également permettre des reconduites à la frontière. Et ce message de fermeté, je compte bien le porter" (Manuel Valls)

Le 19 janvier dernier, le placement de jeunes enfants en Centre de rétention administrative (en attente d'expulsion) avait été jugé illégal par la Cour européenne des droits de l'Homme, qui évoquait un "traitement inhumain et dégradant".

En 2010, quelque 400 mineurs issus de 178 familles ont fait l'objet d'une telle mesure, 86% avaient moins de 13 ans, et près d'un sur dix moins d'un an.
A Mayotte, sur les 22.000 reconduites à la frontière, 6.000 concernaient des mineurs, selon Manuel Valls. "Une politique d'immigration doit à la fois permettre la stabilité des étrangers en situation régulière, la régularisation sur des critères précis mais également des reconduites à la frontière. Et ce message de fermeté, je compte bien le porter", conclut sur France Info Manuels Valls.

Manuel Valls fait sortir les enfants des centres de rétention - Le ministre de l'Intérieur s'explique sur France Info  

Lecture
 
Partager
Par Gilles Halais

À télécharger

13
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
francois (anonyme),
je vais être plus clair : il faut régulariser massivement tous les clandestins qui viennent en France, leur donner plus de droits (soins gratuits, hébergement gratuit, revenu minimum, allocation familiale, etc..) car ce sont des expatriés qui ont quitté leur pays et ce n'est jamais facile de quitter son pays. C'est à la solidarité nationale de payer pour tous ces pauvres gens du monde entier !
Avatar de anonyme
aaannnaaaa (anonyme),
c'est qui les assistés ? les "traders aux pieds nus" qui prennent des risques tous les jours pour eux et leurs familles, pour quasiment que survivre, ou les héritiers de grandes fortunes qui ont toujours tout eu sur un plateau, et qui ne se plaignent pas de bénéficier des mêmes droits que les autres en matière de remboursement maladie, chirurgie, de retraite, ... ??
Avatar de anonyme
monique Dejean (anonyme),
on est pas dans la merde, la France ressemble déjà à un pays décédent et arriéré. On ne peut plus la laisser se dégrader d'avantage. Quel appel d'air toutes ces mesures qu'ils prennent. En même temps ils s'assurent un électorat acquis d'office! Il faut partir!!!!
Avatar de anonyme
bonnefoy (anonyme),
hôtel deux .trois. quatre . étoiles au choix ????qui paye c'est pas grave nous sommes riches... seulement quelques retraités qui crèvent la faim mais eux sont Français..donc là on a pas l'argent ce pays est a l'envers !!!!!!
aller directement au contenu