aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

PPDA condamné à verser 400.000 euros à TF1

le Mercredi 3 octobre 2012 à 00:15
Par Rédaction de France Info

Le présentateur du 20h de TF1 avait quitté de lui-même la chaîne en 2008 avant de se dire victime d'un licenciement déguisé © Sipa

Jugé par les prud'hommes de Boulogne en 2011, Patrick Poivre d'Arvor avait été condamné à verser 400.000 euros à TF1. Une décision confirmée mercredi par la cour d'appel de Versailles.

Le feuilleton PPDA VS TF1 se poursuit. Condamné en novembre 2011 par les prud'hommes de Boulogne pour non-respect de sa clause de confidentialité, l'ancien présentateur du journal télévisé de TF1 avait fait appel. En vain.

La cour d'appel de Versailles a confirmé mercredi le jugement des prud'hommes, condamnant PPDA à verser une somme de 400.000 euros de dommages et intérêts à la chaîne privée, selon Lepoint.fr

L'argument de la liberté d'expression écarté

Un protocole d'accord prévoyait que l'ancien présentateur reçoive 3,5 millions d'euros d'indemnisation sous réserve qu'il ne dénigre pas la chaîne. Seulement PPDA n'avait pas mâché ses mots dans un ouvrage intitulé "À demain! En chemin vers ma liberté" et lors de la tournée promotionnelle de ce livre. Des déclarations qui sonnaient pour TF1 comme l'achèvement de leur "consensus".

Pour l'avocat de la vedette télévisée, Me Francis Teitgen, la liberté d'expression d'un journaliste est inaliénable et peut s'affranchir des clauses écrites et signées. Un argument qui a été réfuté par les juges de Versailles. Par ailleurs, la cour a ajouté 10.000 euros de frais de justice engagés par TF1 au titre de l'appel, aux 400.000 euros demandés.

Par Rédaction de France Info
1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Michel (anonyme),
Ce n'est pas la première fois que ce petit monsieur se croit tout permis
aller directement au contenu