aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Paris truqués : neuf handballeurs en garde à vue dont les frères Karabatic

le Dimanche 30 Septembre 2012 à 17:41 mis à jour le Lundi 1 octobre à 06:40
Par Elise Delève

Après le match de handball PSG-Montpellier, dimanche après-midi à Paris, neuf handballeurs ont été placés en garde à vue à Nanterre dans l'affaire des paris truqués. Parmi eux, Nikola et Luka Karabatic. Leur ligne de défense : oui pour les paris, non pour la triche.

Sur les terrains de handball ce dimanche après-midi avait débuté normalement. Montpellier a joué à Paris son match de championnat de handball contre le PSG (38-24 pour Paris). Mais après la rencontre, alors que les joueurs étaient en train de repartir, la police a interpellé une série de personnes dans le cadre de l'affaire des paris truqués.

Des interpellations ont également eu lieu à Montpellier quelques heures plus tard (trois présumés parieurs). C'était le premier match des Montpelliérains depuis que le scandale a éclaté, mercredi dernier. Un véritable coup de tonnerre dans le monde du handball qui suscite de multiples réactions.

Les interpellations

Vers 18h30, après avoir interrogé  les joueurs à la salle Coubertin, la police a emmené au moins sept joueurs à la sous-direction des jeux de la police judiciaire à Nanterre, "toutes sirènes hurlantes" selon notre reporter. Parmi eux, les Montpelliérains Nikola et Luka Karabatic, Wissem Hmam, Dragan Gajic, les deux gardiens Primoz Prost et le kinésithérapeute, Yann Montiège. La femme d'un des frères Karabatic a également été entendue.

Ces interpellations se sont faites sous l'oeil des caméras, récit de Florent Ferraud  

Lecture
 
Partager

Le procureur de Montpellier donnera une conférence de presse lundi à 15h.

Les joueurs gardent le silence

A Nanterre, en début de soirée, l'avocate du kiné et d'un des joueurs est arrivée en déclarant n'avoir aucun doute quant à l'innocence de ses clients et dit vouloir éclaircir au plus vite une "affaire plus médiatique que sportive".

D'après les informations recueillies sur place par France Info, les frères Karabatic ont choisi d'être défendus par l'avocat Eric Dupond-Moretti. Leur ligne de défense : ils ont parié mais ils n'ont pas triché pendant le match contre Cesson. Ils garderont le silence pendant tout le temps de la garde à vue, qui a été prolongée de 24h. Ils seront déférés mardi à Montpellier devant un juge d'instruction et ne parleront qu'à ce moment-là.

Ces interpellations surviennent dans le cadre de l'enquête sur des suspicions entourant le résultat du match opposant le MAHB à Cesson-Sévigné le 12 mai dernier. Assurés du titre de champion de France de handball, les Héraultais avaient perdu cette rencontre 28 à 31.

Par Elise Delève
10
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
mickael night (anonyme),
Serai ce cela ke l on nomme " avoir les yeux plus gros ke le ventre " ?
Avatar de anonyme
sheniye (anonyme),
"paris truqués"? mais les matchs...ne le seraient pas?
Avatar de anonyme
Francis (anonyme),
Il faut pas nous prendre pour des billes vu le montant des paris ( on parle de plusieurs milliers d'euros ) il y à quelque chose.
Avatar de anonyme
Pedrolito (anonyme),
La défaite n'avait rien de surprenant : 5 titulaires blessés sur 7 à aligner sur le terrain, une équipe déjà assurée du titre dont les joueurs ne jouent plus à fond pour ne pas se blesser à leur tour, face à une équipe qui jouait sa survie en 1ère division. Si j'avais du parier, j'aurais tenté la grosse côte sur ce match plutôt qu'une victoire de Montpellier dont la côté est toujours très basse! Après, en allant parier eux même, les joueurs sont plus des boulets que des truands en puissance!
aller directement au contenu