aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Michel Neyret passe en conseil de discipline

le Lundi 3 septembre 2012 à 09:22
Par Rédaction de France Info

L'ancien numéro 2 de la PJ Lyonnaise, mis en examen et suspendu depuis près d'un an, doit se présenter mardi à 15 heures devant le conseil de discipline au ministère de l'Intérieur. Il doit comparaître pour violation du code de déontologie.

Michel Neyret va devoir répondre mardi à 15h devant un conseil de discipline constitué d'une trentaine de personnes dont quatre anciens directeurs de la Police Judiciaire lyonnaise et des représentants syndicaux. ll doit comparaître pour violation du code de déontologie.
L'un de ses avocats a confirmé ce soir la présence du commissaire à ce conseil qu'il est "un enjeu" pour lui, "eu égard à sa carrière"

Cette procédure se déroule indépendamment de la justice. D'où le souhait d'un de ses avocats, Me Gabriel Versini, que Michel Neyret "comparaisse pour des fautes disciplinaires et non pénales".

D'une retraite anticipée sans solde à une radiation

Après l'audition, le conseil proposera une sanction au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Cela peut aller d'une retraite anticipée sans solde à une radiation. Michel Neyret aura alors le choix entre être jugé immédiatement ou demander un sursis à statuer, c'est-à-dire attendre la clôture de la procédure judiciaire.

Il y a presque un an, le 3 octobre 2011, Michel Neyret, commissaire divisionnaire, avait été mis en examen pour corruption, trafic d'influence, association de malfaiteurs et trafic de stupéfiants. Après 8 mois de prison, il a été remis en liberté et vit depuis, assigné à résidence dans l'Est de la France. 

Par Rédaction de France Info
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
grisdemacha (anonyme),
Ne rien faire - se contenter de pousser ses hommes à faire de la sécurité..... routière! de préférence - surtout ne pas chercher à pénétrer le milieu ( qui déborde beaucoup aujourd'hui... ) c'est dangereux ! Et voici maintenant la double peine ! Certes ce fonctionnaire a franchi la ligne jaune - Cà n'efface certainement pas les nombreuses années qu'il a effectuées au service de ses concitoyens ( sans compter certainement ses heures et autres jours fériés et nuits.....) Le contraire des administrateurs, bien calés dans leurs bureaux qui vont le sanctionner aujourd'hui ! C'est là que réside l'injustice.
Avatar de anonyme
Code de déontologie? ben y a pas longtemps qu'il existe quand il était de notoriété dans les années 50/60 qu'un commissaire et un gangster pouvaient être très amis et avoir beaucoup d'estime l'un pour l'autre, jusqu'à (pas toujours) ce que le premier descende le deuxième...Ah ben ça c'était les règles du jeu et tout les deux les acceptaient parfaitement. Ce code de déontologie c'est le genre: "Je suis le mec bon et parfait j'ai rien à faire avec des mecs mauvais". Bon faut dire que les gangsters ont beaucoup perdu de la classe aussi...pour n'en avoir aucune. C'est vrai qu'on n'a pas du tout envie de leur causer.
aller directement au contenu