aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Ila, la prison où Breivik va passer sa détention

le Vendredi 24 Août 2012 à 15:23
Par Mikaël Roparz

Anders Behring Breivik, condamné vendredi à 21 ans de prison, va être enfermé dans le centre pénitentiaire d'Ila, situé à une douzaine de kilomètres d'Oslo. C'est la prison la plus sécurisée de Norvège.

Après sa condamnation vendredi par la justice, Anders Behring Breivik, va retourner dans la prison d'Ila, à quelques kilomètres d'Oslo, où il est incarcéré depuis juillet 2011. Cette fois, il va occupé trois cellules de 8m2, plutôt dégarnies, qui ont été spécialement aménagées pour l'accueillir. Il ne sera pas en contact avec les 124 autres détenus. Il disposera d'une chambre avec ordinateur. Il ne sera pas connecté à Internet pour éviter les échanges avec le monde extérieur mais il contiendra une version de l'encyclopédie Wikipedia. Une des cellules a été transformée en salle de gym. Il pourra circuler aussi dans un cour entourée d'un mur de béton et protégée par une grille.

Une unité psychiatrique avait même été construite pour le cas où Anders Breivik aurait été déclaré mentalement irresponsable de ses actes. Les travaux ont coûté entre deux et trois millions de couronnes (entre 271.000 et 407.000 euros), selon le ministère de la Santé. Bien que physiquement en prison, Breivik vivra entouré de personnel hospitalier spécialisé et sous un régime médical mais également dans des conditions de sécurité drastiques.

Le plan détaillé de la prison d'Anders Breivik © IDÉ

Par Mikaël Roparz
5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Un bel espace rien que pour lui en tout cas
Avatar de anonyme
pimprenelle (anonyme),
on verra dans 10 ans
Avatar de anonyme
mantoucourt (anonyme),
Cette fois, il va occuper (infinitif) trois cellules ... Il pourra circuler aussi dans une (féminin) cour... Attention ! Relisez vous !!
Avatar de anonyme
ZIMMERMANN (anonyme),
je pense qu'il aura la possibilité de s évader. Ou il sera remis en liberté après dix ans.
aller directement au contenu