Harlem Désir demande à Jérôme Cahuzac, "exclu de fait du PS", de renoncer à ses mandats électifs

par Sylvie Johnsson mercredi 3 avril 2013 09:34
Harlem Désir considère Jérôme Cahuzac comme "exclu de fait" du PS
Jean-Philippe Arles Reuters

Il y a quinze jours, Jérôme Cahuzac, encore présumé innocent, avait dû démissionner du gouvernement. Après ses aveux et sa mise en examen, il a été invité à ne plus siéger à l'Assemblée nationale. Et ce mercredi matin, Harlem Désir le considère comme "exclu de fait" du Parti socialiste. Et lui demande de renoncer à ses mandats.

"Par ses actes d'une extrême gravité, incompatibles avec les exigences de la vie
politique et des mandats publics, la possession de compte à l'étranger pour
frauder le fisc abritant des centaines de milliers d'euros, et par ses mensonges
intolérables vis à vis du président de la République, de la représentation
nationale et des Français, Jérôme Cahuzac s'est exclu de fait du Parti
Socialiste. Il n'en sera désormais plus membre. Je lui demande, également, de
tirer toutes les conclusions de ses agissements en renonçant à ses mandats
éle
ctifs" écrit le patron du PS dans ce communiqué publié ce mercredi peu après 9H.

Et comme la plupart des cadres du Parti socialiste, il monte au créneau pour défendre le président de la République et le Premier ministre qui ont dit-il "appliqué des principes
clairs : indépendance totale de la justice et intransigeance absolue".

"La droite n'a aucune leçon à donner"

Et il contre-attaque : "La droite,
qui s'est livrée encore ces derniers jours à une véritable chasse aux juges, n'a
aucune leçon à donner".