Affaire Kalinka : le Dr Krombach jugé en appel

par Caroline Caldier lundi 26 novembre 2012 17:29, mis à jour le mardi 27 novembre 2012 à 09h02
André Bamberski à l'ouverture du procès devant la cour d'assises de Paris en octobre 2011
Maxppp

La Cour d'assises du Val-de-Marne juge Dieter Krombach en appel à partir de mardi. Ce médecin allemand a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle en octobre 2011 pour son rôle présumé dans la mort de sa belle-fille Kalinka le 10 juillet 1982 à Lindau en Bavière.

Ce procès en appel de Dieter Krombach, 77 ans, condamné l'an dernier à 15 ans de réclusion, est le dernier
acte d'une saga judiciaire vieille de trente ans. Autre acteur de poids de
"l'affaire Kalinka" : le père de la victime, André Bamberski, un ancien
expert-comptable toulousain de 75 ans. Il est convaincu que Krombach a violé puis
tué sa fille. Il est le moteur des poursuites judiciaires contre le médecin
allemand.

Les faits

Le 10 Juillet 1982, Kalinka
Bamberski, une adolescente française de 14 ans est retrouvée morte dans son
lit au domicile familial, à Lindau (sud de l'Allemagne) où elle vivait avec son
jeune frère, sa mère et le second mari de celle-ci, Dieter Krombach.

Les causes de la mort

Elles sont toujours
mystérieuses à ce jour. Kalinka s'est-elle asphyxiée à cause d'une régurgitation
de substances alimentaires ? Pourquoi ce phénomène? En raison du sédatif donné
par Krombach à sa belle-fille dans la soirée? Des injections pratiquées sur Kalinka
par son beau-père qui affirme avoir voulu la réanimer? D'un viol ou d'une
tentative de viol pour lesquels Krombach n'est pas poursuivi?

Trente ans de saga
judicaire

En 1987 les
magistrats allemands ne retiennent aucune charge contre le Dr Krombach et classent
l'affaire sans suite. Deux ans plus tard André Bamberski
dépose une plainte en France.

En 1995 Dieter
Krombach est condamné en France par contumace à 15 ans de prison et reste libre
en Allemagne.

Deux ans plus tard il est
condamné dans son pays à deux ans de prison avec sursis pour abus sexuels sur
une patiente mineure préalablement anesthésiée. Pourtant les autorités
allemandes refusent toujours de l'extrader.

André Bamberski prend
alors les choses en main pour ramener Krombach dans l'Hexagone. En octobre 2009, le
Dr Krombach est enlevé devant son domicile bavarois de Scheidegg. Il est
retrouvé blessé et ligoté à Mulhouse à côté du tribunal. La justice le transfère
à Paris. Soupçonné de l'enlèvement du Dr Krombach, André Bamberski est mis en examen.

2011 : le procès

Le 4 octobre 2011 le procès de Dieter Krombach s'ouvre
à Paris. Après un renvoi pour problèmes de santé, le médecin âgé de 76 ans
est condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour "violences volontaires
ayant entraîné la mort sans intention de la donner"
.

Danielle Gonnin, la mère de Kalinka, après les témoignages de patientes
du Dr Krombach ayant dénoncé des faits d'agressions sexuelles, s'est adressée à l'accusé
: "Si
tu es coupable, il faut que tu payes"
et "si tu es innocent, il faut
que tu répondes"
.

Dieter Krombach lui est resté inflexible et a clamé son innocence jusqu'au
bout : "Je jure à la cour et à Mme Gonnin que je n'ai jamais fait de mal à
Kalinka"
.