aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Réactions : Hollande a une "pensée" pour Chirac, Sarkozy prend acte

le Jeudi 15 Décembre 2011 à 11:17
Par Gérald Roux

Les Verts et le PS se réjouissent que la justice ait pu passer. L'UMP fait preuve de compassion vis à vis de l'ancien président de la République. Jean-Marie Le Pen signe la déclaration la plus sévère, la présidence de la République la plus courte...

Le communiqué de l'Elysée:

 "Le Président de la République a pris acte de la décision de justice qui vient d’être prise à l’encontre du Président Jacques Chirac. Il ne lui appartient pas de la commenter.

Ces circonstances ne doivent pas faire oublier l’engagement constant de Jacques Chirac au service de la France, ce qui lui vaut et lui vaudra encore l’estime des Français".

François Fillon, Premier ministre, UMP :

  "Je n'ai pas l'habitude de commenter des décisions de justice, je pense simplement que celle-ci arrive vraiment trop tard, plus de 20 ans après les faits. C'est une décision qui à mon sens ne viendra pas altérer la relation personnelle qui existe entre les Français et Jacques Chirac. C'est une relation dont chacun a pu constater au cours des dernières années qu'elle était extrêmement forte".

Jacques Myart, député UMP :

"Le fait qu'il y ait eu le procès était déjà une sanction en soi [...] Là, je pense que, franchement, la peine est excessive".

François Hollande, candidat socialiste à la présidentielle:

 "La justice est passée et elle devait passer, pour que ne s'installe pas un sentiment d'impunité. Elle est passée, mais avec tellement de retard par rapport aux faits qui ont été condamnés ! C'est-à-dire
plus de quinze ans, ce qui renvoie à la question que, depuis plusieurs années, j'ai posée par rapport à la question du statut pénal du chef de l'Etat. Le but est que soit évité à l'avenir qu'un ancien président  de la République soit poursuivi bien au-delà des faits qui ont pu un moment être reprochés. Enfin, j'ai une pensée pour l'homme, Jacques Chirac, qui connaît en plus des ennuis de santé. Certes, la condamnation est sévère. Elle est à la fois pénale et morale et elle touche l'homme. Donc j'ai une pensée pour lui, même si la justice devait passer".

Arnaud Montebourg, PS :

"Soulagement pour tous ceux qui se sont battus contre l'impunité présidentielle, maladie chronique et dangereuse du régime de la Ve République […] Cette décision est justifiée en raison de la gravité des faits que je me suis employé à caractériser il y a 10 ans".

Eva Joly, candidate d’EELV à la présidence de la République :

"Justice est faite ; heureusement que dans notre pays il y a des juges d’instruction indépendants", déclare l’ancienne magistrate. Au sujet de la lenteur de l’affaire, elle ajoute : "C’est une lenteur voulue par les acteurs du dossier qui n’ont pas arrêté de vouloir le retarder d’une part et ensuite le statut pénal du chef de l’état (immunité du président en exercice, ndlr)".  

François Bayrou candidat du Modem à l’élection présidentielle :

"la justice ne pouvait trancher autrement". "Dura lex, sed lex" (la loi est dure mais c'est la loi).  

Jean-Louis Borloo, président du Parti radical :

"Ça prouve que notre démocratie fonctionne, que la justice s'applique à tous".

Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national :

"Nous avons été présidés par un délinquant pendant 12 ans, et mon adversaire de 2002 est quelqu'un qui aurait dû être condamné à la prison".


Par Gérald Roux

À télécharger

5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Attendre plus de 20 ans pour cette affaire qui a certaint niveaux et banal a comparer d autre affaires . On plus ont a pas autres choses a faire a cette periode tres dificile que de jouer avec le Peuple ou Cytoyen francais et de les amuser sur se genre de chose et on conclusion Francais Francaise vous voyez en France il y a une justice
Avatar de anonyme
Le Pen dit en parlant de Chirac , avoir été présidé par un délinquant pendan 12 ans.Une chose est certaine : Le Pen aurait beaucoup plus pire et dangereux
Avatar de anonyme
Bon, ça, c'est fait !
Avatar de anonyme
Je ne comprends pas cette décision, je suis triste pour notre Président Monsieur Chirac.
Votre adresse e-mail ne sera ni publiée ni transmise à des tiers
Votre commentaire ...
Type the characters you see in this picture. (vérification audio)
Tapez les caractères que vous voyez dans l'image ci-dessus : si vous ne n'arrivez pas à les lires, soumettez le formulaire, une nouvelle image sera générée. Ne vérifie pas la casse.
aller directement au contenu