La Grande-Bretagne espionne les données transmises sur internet par fibre optique

par vendredi 21 juin 2013 22:51
Le siège des services secrets britanniques
Reuters

Le Guardian révèle ce vendredi que la Grande-Bretagne espionne les liaisons téléphoniques et informatiques transmises par câbles à fibre optique et les partage avec les Etats-Unis.

Les services secrets
britanniques auraient secrètement eu accès aux informations transmises par les fibres optiques, selon le Guardian. Des informations personnelles
qu'ils auraient partagé pour la plupart avec la NSA américaine (National
security agency).

Le logiciel d'espionnage s'appelle
"Tempora". Il a été mis en place il y a un an et demi. Il permet
aux services secrets d'espionner et de conserver d'énormes quantités de données
pendant 30 jours. Ces données ont été "puisées" dans les câbles à
fibre optique. Elles proviennent d'emails, de commentaires sur Facebook ou
encore, selon le Guardian de "l'historique de navigation des internautes".

Le site anglais avait publié
ces dernières semaines les informations révélées par Edward Snowden sur le
programme de surveillance américain Prism. Le Premier ministre
David Cameron avait alors assuré que les services britanniques de renseignement
agissaient conformément à la loi, en réponse aux soupçons selon lesquels les
Etats-Unis auraient transmis à Londres des informations collectées secrètement
auprès des géants de l'internet.