Hitachi veut graver vos données dans le quartz

par Olivier Bénis lundi 24 septembre 2012 17:36
Trop sensibles, trop fragiles : Hitachi espère avoir trouvé une alternative aux disques durs actuels
Patrice Magnien Maxppp

Le groupe japonais annonce l'invention d'un procédé qui pourrait renvoyer les disques durs, DVD et autres Blu-Ray à l'âge de pierre. Et pour cause, il doit permettre de stocker des données pendant des centaines de millions d'années... Sur des plaques de quartz.

Le procédé que le géant japonais a inventé est très simple : graver des points microscopiques sur une fine plaque de quartz, en langage binaire (des 0 et des 1, la base de tout langage informatique). Le tout pourrait donc être lisible sur n'importe quelle machine, pendant des siècles, quelle que soit l'évolution des technologies. Mieux : les données ainsi gravées seraient quasi-éternelles, puisque le quartz résiste à la chaleur, à l'eau, aux ondes radio et à la plupart des agents chimiques.

Car c'est l'un des gros problèmes des outils actuels : leur durée de vie, limitée à quelques dizaines d'années. Le disque dur qui équipe votre ordinateur, par exemple, contient une plaque sensible au courant électrique, les données y sont écrites en modifiant son champ magnétique. Pratique, mais temporaire et pas très résistant. Passez un aimant sur le tout, et il n'en restera pas grand-chose.

Nuage contre caillou

Le CD ? Le DVD ? Le Blu-Ray ? Tous très fragiles. Stocker ses données sur un "cloud" (donc sur des serveurs à distance, via Internet) ne changera pas grand-chose au problème non plus. Les données finiront là aussi sur un bon vieux disque dur. Du coup, l'idée d'Hitachi est presque poétique : à l'heure où l'on veut stocker toutes ses données dans les nuages, le groupe choisit de tout miser sur la roche.

Seul petit problème (que le constructeur japonais promet de résoudre rapidement) : ce tout nouveau support, de la taille d'un timbre poste, ne contient pas grand chose. Sa capacité est à peu près la même que celle d'un CD. Les meilleurs disques durs actuels peuvent stocker jusqu'à 5.000 fois plus.