aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Ouverture à Paris du premier "bar tactile"

le Mercredi 2 Mai 2012 à 06:55
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (3 votes)

Un bar pas comme les autres vient d'ouvrir à Paris : pas de serveurs pour prendre les commandes mais des tables tactiles interactives.

Le "Touch'in", bar tactile équipé de tables Surface

C'est un bar branché comme on en trouve de nombreux dans la Capitale. Au rez de chaussée le restaurant et en sous-sol le "lounge", un salon à l'ambiance feutrée, où sept tables sont prêtes à accueillir les clients. Particularités : il s'agit de tables Surface, ces objets hybrides invités par Microsoft et commercialisées aujourd'hui par le coréen Samsung. Des tables tactiles interactives qui sont en réalité de gros ordinateurs déguisés.

Ecrans tactiles multipoints

Plusieurs personnes peuvent manipuler simultanément les objets virtuels qui apparaissent sur l'écran. On peut choisir son cocktail en faisant défiler les images. La commande part automatiquement en cuisine mais ce sont quand même de "vraies" serveuses en chair et en os qui vous apportent les verres.

Autres applications : on peut surfer sur Internet, consulter son compte Facebook, manipuler des images, etc. A terme, il sera possible de commander un taxi en cliquant sur un bouton.

9000 Euros par table

Ce bar "tactile" est pour l'instant unique en France mais ce n'est pas le seul endroit où l'on trouve les fameuses tables Surface de Microsoft/Samsung.

Des casinos de Las Vegas l'ont adoptée il y a longtemps. En France, des banques et Aéroport de Paris ont aussi récemment décidé de s'en équiper. A la banque, c'est un moyen comme un autre de présenter des produits financiers aux clients. Pour les discothèques, il existe aussi une application de DJ entièrement tactile plutôt spectaculaire.

Demain à la maison ? 

Le coréen LG propose lui aussi un écran tactile de grande taille. Mais contrairement à Surface de Microsoft & Samsung qui est un ordinateur sous Windows, LG a choisi de partir d'un téléviseur auquel ont été ajouté des fonctions tactiles qui s'utilisent avec de gros stylets.

Reste que pour l'instant ces écrans interactifs de grand taille ont un peu de mal à sortir de leur rôle de vitrine technologique. Aurons-nous, demain, à la maison, des tables basses interactives sur lesquelles il suffira de poser son téléphone mobile pour afficher toutes les photos qui sont à l'intérieur ? C'est possible. Pour l'instant, ces joujoux coûtent encore plusieurs milliers d'Euros mais les industriels veulent croire à leur démocratisation prochaine.

www.touchinparis.com

aller directement au contenu